Capet externe et interne sii (Sciences Industrielles pour l’Ingénieur)





télécharger 29.66 Kb.
titreCapet externe et interne sii (Sciences Industrielles pour l’Ingénieur)
date de publication30.09.2017
taille29.66 Kb.
typeDocumentos
e.20-bal.com > documents > Documentos
CAPET EXTERNE ET INTERNE SII (Sciences Industrielles pour l’Ingénieur) : détail des nouvelles épreuves session 2014
Document rédigé par Ignace Rak en mai 2013 pour l’association PAGESTEC www.pagestec.org
Mots-clés sur http://pagesperso-orange.fr/techno-hadf/index.html Technologie 2005-2009 : CAPET.
Pour mémoire, les épreuves de la session en cours des concours 2012-2013, sont explicitées dans le texte officiel de 2010 (1).
De nouvelles épreuves des CAPET externe et interne SII ont été définies pour les candidats qui s’inscrivent en septembre 2013 dans les cycles universitaires de formation et de validation des concours à partir la session 2014 (2).
Pour faciliter la recherche dans le texte officiel entre les différentes options du CAPET, vous trouverez ci-dessous les détails des deux CAPET SII que doivent dorénavant passer les candidats pouvant enseigner la discipline technologie au collège.
-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------

A - Copié-collé de trois articles des nouvelles épreuves CAPET SII 2014

(Seul le texte officiel original fait foi)
-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Article 1
Le concours externe, le concours interne et le troisième concours de recrutement de professeurs certifiés en vue de l'obtention du certificat d'aptitude au professorat de l'enseignement technique, institués par le décret du 4 juillet 1972 susvisé, sont organisés conformément aux dispositions du présent arrêté dans les sections suivantes :
Section arts appliqués : option design ; option métiers d'arts.

Section biotechnologies : option biochimie-génie biologique ; option santé-environnement.

Section économie et gestion : option communication ; organisation et gestion des ressources humaines ; option comptabilité et finance ; option marketing ; option informatique et systèmes d'information ; option gestion des activités touristiques.

Section esthétique-cosmétique.
Section hôtellerie restauration : option sciences et technologies culinaires ; option sciences et technologies des services en hôtellerie et restauration.

Section industries graphiques.

Section sciences industrielles de l'ingénieur : option architecture et construction ; option énergie ; option information et numérique ; option ingénierie mécanique.

Section sciences et techniques médico-sociales.
Article 4


Les programmes des épreuves des concours sont, sauf mention contraire, ceux des brevets de technicien supérieur et diplômes universitaires de technologie correspondants, éventuellement ceux des classes de second cycle du second degré correspondantes, traités au niveau M1 du cycle master.
Article 20


Les dispositions du présent arrêté prennent effet le 1er septembre 2013.
-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------
B – Copié-collé des textes des nouvelles épreuves

(Seul le texte officiel original fait foi)
-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------
A N N E X E S
A N N E X E I
ÉPREUVES DU CONCOURS EXTERNE

Section sciences industrielles de l'ingénieur


L'ensemble des épreuves du concours vise à évaluer les capacités des candidats au regard des dimensions disciplinaires, scientifiques, techniques et professionnelles de l'acte d'enseigner et des situations d'enseignement.


A. ― Epreuves d'admissibilité


1° Analyse d'un système pluritechnique.


L'épreuve est commune à toutes les options.

Elle a pour but de vérifier que le candidat est capable de mobiliser ses connaissances scientifiques et techniques pour conduire une analyse systémique, élaborer et exploiter les modèles de comportement permettant de quantifier les performances globales et détaillées d'un système pluritechnique des points de vue matière, énergie et information afin de valider tout ou partie de la réponse, au besoin exprimée par un cahier des charges.


Durée : quatre heures ; coefficient 2.

2° Exploitation pédagogique d'un dossier technique.


L'épreuve est spécifique à l'option choisie.


A partir d'un dossier technique fourni au candidat comportant les éléments nécessaires à l'étude, l'épreuve a pour objectif de vérifier que le candidat est capable d'élaborer tout ou partie de l'organisation d'une séquence pédagogique, dont le thème est proposé par le jury, relative à l'enseignement de technologie du collège ou aux enseignements technologiques du cycle terminal « sciences et technologies de l'industrie et du développement durable (STI2D) » ou aux sciences de l'ingénieur de la voie scientifique du lycée, ainsi que les documents techniques et pédagogiques associés (documents professeurs, documents fournis aux élèves, éléments d'évaluation).


Durée : quatre heures ; coefficient 1.


B. ― Epreuves d'admission


Les deux épreuves orales d'admission comportent un entretien avec le jury qui permet d'évaluer la capacité du candidat à s'exprimer avec clarté et précision, à réfléchir aux enjeux scientifiques, didactiques, épistémologiques, culturels et sociaux que revêt l'enseignement du champ disciplinaire du concours, notamment dans son rapport avec les autres champs disciplinaires.

1° Epreuve de mise en situation professionnelle.


Durée : travaux pratiques : quatre heures ; préparation de l'exposé : une heure ; exposé : quarante minutes ; entretien : quinze minutes ; 10 points sont attribués à la première partie liée au travail pratique et 10 points à la seconde partie liée à la leçon ; coefficient 4.


L'épreuve prend appui sur les investigations et les analyses effectuées par le candidat pendant les quatre heures de travaux pratiques relatifs à un système pluritechnique et comporte un exposé suivi d'un entretien avec les membres du jury.

L'exploitation pédagogique attendue, directement liée aux activités pratiques réalisées, est relative aux enseignements de technologie du collège ou aux enseignements transversaux technologiques du cycle terminal « sciences et technologies de l'industrie et du développement durable (STI2D) du lycée » ou aux sciences de l'ingénieur de la voie scientifique du lycée.


2° Epreuve d'entretien à partir d'un dossier.
Durée de totale de l'épreuve : une heure ; coefficient 2.


L'épreuve est basée sur un entretien avec le jury à partir d'un dossier technique, scientifique et pédagogique réalisé par le candidat, suivi d'un entretien (présentation n'excédant pas trente minutes ; entretien avec le jury : trente minutes). Elle a pour but de vérifier que le candidat est capable de rechercher des supports de son enseignement dans le milieu économique et d'en extraire des exploitations pertinentes pour son enseignement au collège ou en lycée.


L'entretien qui succède à la présentation du candidat permet au jury d'approfondir les points qu'il juge utiles. Il permet en outre d'apprécier la capacité du candidat à prendre en compte les acquis et les besoins des élèves, à se représenter la diversité des conditions d'exercice de son métier futur, à en connaître de façon réfléchie le contexte dans ses différentes dimensions (classe, équipe éducative, établissement, institution scolaire, société) et les valeurs qui le portent, dont celles de la République.


Les dossiers doivent être déposés au secrétariat du jury cinq jours francs avant le début des épreuves d'admission.


Pour les deux épreuves d'admissibilité et pour la première épreuve d'admission, certains documents fournis par le jury peuvent être rédigés en langue anglaise, compte tenu de leur nature scientifique.

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------
A N N E X E I I
ÉPREUVES DU CONCOURS INTERNE

Section sciences industrielles de l'ingénieur

A. ― Epreuve d'admissibilité


Epreuve de reconnaissance des acquis de l'expérience professionnelle définie à l'annexe III (coefficient 1).

B. ― Epreuves d'admission


Leçon et travail pratique.


Durée : travaux pratiques : quatre heures ; préparation de l'exposé : une heure ; exposé : quarante minutes ; entretien : vingt minutes ; coefficient 2.


Le support du travail pratique proposé est lié à la dominante mais doit être pluritechnique et permettre une démarche systémique globale. La leçon, directement liée aux activités pratiques réalisées, est relative aux enseignements de technologie du collège ou aux enseignements technologiques du cycle terminal « sciences et technologies de l'industrie et du développement durable (STI2D) » ou aux sciences de l'ingénieur de la voie scientifique du lycée.


L'épreuve a pour but d'évaluer l'aptitude du candidat à :

- concevoir et à organiser une séquence de formation pour un objectif pédagogique imposé et un niveau de classe donné. Elle prend appui sur les investigations et les analyses effectuées au préalable par le candidat au cours de travaux pratiques relatifs à un système technique ;

- analyser et vérifier les performances de tout ou partie d'un système pluritechnique, notamment à partir de modèles de comportement et de mesures ;

- conduire une expérimentation, une analyse de fonctionnement d'une solution ;

-mettre en œuvre des matériels ou équipements, notamment des systèmes informatiques associés à des logiciels de traitement, de simulation, de représentation ;

- justifier les solutions constructives retenues et les choix relatifs à la réalisation (hypothèses, comparaison multicritère des choix techniques et des organisations, évaluations économiques, etc.) ;

- exploiter les résultats obtenus et formuler des conclusions.


Le candidat est amené au cours de sa présentation orale à expliciter sa démarche méthodologique, à mettre en évidence les informations, données et résultats issus des investigations conduites au cours des travaux pratiques qui lui ont permis de construire sa séquence de formation, à décrire et à situer la séquence de formation qu'il a élaborée, à présenter de manière détaillée une partie significative des séances de formation constitutives de la séquence.


Au cours de l'entretien, le candidat est conduit plus particulièrement à préciser certains points de sa présentation ainsi qu'à expliquer et à justifier les choix de nature didactique et pédagogique qu'il a opérés dans la construction de la séquence de formation présentée.
Lors de l'entretien, dix minutes maximum pourront être réservées à un échange sur le dossier de reconnaissance des acquis de l'expérience professionnelle établi pour l'épreuve d'admissibilité, qui reste, à cet effet, à la disposition du jury.
A N N E X E I I I
ÉPREUVE DE RECONNAISSANCE DES ACQUIS
DE L'EXPÉRIENCE PROFESSIONNELLE (RAEP) DU CONCOURS INTERNE



Le dossier de reconnaissance des acquis de l'expérience professionnelle comporte deux parties.


Dans une première partie (deux pages dactylographiées maximum), le candidat décrit les responsabilités qui lui ont été confiées durant les différentes étapes de son parcours professionnel, dans le domaine de l'enseignement, en formation initiale (collège, lycée, apprentissage) ou, le cas échéant, en formation continue des adultes.


Dans une seconde partie (six pages dactylographiées maximum), le candidat développe plus particulièrement, à partir d'une analyse précise et parmi ses réalisations pédagogiques dans la discipline concernée par le concours, celle qui lui paraît la plus significative, relative à une situation d'apprentissage et à la conduite d'une classe qu'il a eue en responsabilité, étendue, le cas échéant, à la prise en compte de la diversité des élèves ainsi qu'à l'exercice de la responsabilité éducative et à l'éthique professionnelle. Cette analyse devra mettre en évidence les apprentissages, les objectifs, les progressions ainsi que les résultats de la réalisation que le candidat aura choisie de présenter.


Le candidat indique et commente les choix didactiques et pédagogiques qu'il a effectués, relatifs à la conception et à la mise en œuvre d'une ou de plusieurs séquences d'enseignement, au niveau de classe donné, dans le cadre des programmes et référentiels nationaux, à la transmission des connaissances, aux compétences visées et aux savoir-faire prévus par ces programmes et référentiels, à la conception et à la mise en œuvre des modalités d'évaluation, en liaison, le cas échéant, avec d'autres enseignants ou avec des partenaires professionnels. Peuvent également être abordées par le candidat les problématiques rencontrées dans le cadre de son action, celles liées aux conditions du suivi individuel des élèves et à l'aide au travail personnel, à l'utilisation des technologies de l'information et de la communication au service des apprentissages ainsi que sa contribution au processus d'orientation et d'insertion des jeunes.

Chacune des parties devra être dactylographiée en Arial 11, interligne simple, sur papier de format 21 × 29,7 cm et être ainsi présentée :

- dimension des marges :

- droite et gauche : 2,5 cm ;

- à partir du bord (en-tête et pied de page) : 1,25 cm ;

- sans retrait en début de paragraphe.


A son dossier, le candidat joint, sur support papier, un ou deux exemples de documents ou de travaux réalisés dans le cadre de la situation décrite et qu'il juge utile de porter à la connaissance du jury. Ces documents doivent comporter un nombre de pages raisonnables, qui ne sauraient excéder dix pages pour l'ensemble des deux exemples. Le jury se réserve le droit de ne pas prendre en considération les documents d'un volume supérieur.
L'authenticité des éléments dont il est fait état dans la seconde partie du dossier doit être attestée par le chef d'établissement auprès duquel le candidat exerce ou a exercé les fonctions décrites.


Les critères d'appréciation du jury porteront sur :

- la pertinence du choix de l'activité décrite ;

- la maîtrise des enjeux scientifiques et techniques, didactiques et pédagogiques de l'activité décrite ;

- la structuration du propos ;

- la prise de recul dans l'analyse de la situation exposée ;

- la justification argumentée des choix pédagogiques opérés ;

- la qualité de l'expression et la maîtrise de l'orthographe et de la syntaxe.


Coefficient 1.


Nota. - Pendant l'épreuve d'admission, dix minutes maximum pourront être réservées, lors de l'entretien, à un échange sur le dossier de RAEP, qui reste, à cet effet, à la disposition du jury.
-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Sitographie
(1) http://www.education.gouv.fr/cid55489/epreuves-capet-externe-cafep-capet-section-sciences-industrielles-ingenieur.html

(2) http://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000027361583&dateTexte=&categorieLien=id





similaire:

Capet externe et interne sii (Sciences Industrielles pour l’Ingénieur) iconAppel à candidature interne/externe

Capet externe et interne sii (Sciences Industrielles pour l’Ingénieur) iconAméliorer l’information et la communication interne et externe

Capet externe et interne sii (Sciences Industrielles pour l’Ingénieur) icon3. Prévoir des protocoles d’information interne et externe

Capet externe et interne sii (Sciences Industrielles pour l’Ingénieur) iconNoter les réponses en deux blocs interne et externe sans l’indiquer

Capet externe et interne sii (Sciences Industrielles pour l’Ingénieur) iconEmmanuel Leriche
«Mécanique» est proposé à l’Université Lille IL s’inscrit dans le domaine «Sciences, Technologie, Santé» et est accessible via le...

Capet externe et interne sii (Sciences Industrielles pour l’Ingénieur) iconPour l’Industrie Nationale
«Chaptal» du nom du premier président de la Société, consacrent annuellement les personnalités responsables des grandes réussites...

Capet externe et interne sii (Sciences Industrielles pour l’Ingénieur) iconRapport du stage ingénieur de 5ème année
«ingénieur» doit permettre à l’élève de se constituer une expérience enrichissante pour son futur métier. Plusieurs démarches sont...

Capet externe et interne sii (Sciences Industrielles pour l’Ingénieur) iconÉpreuve de sciences de l’ingénieur

Capet externe et interne sii (Sciences Industrielles pour l’Ingénieur) iconJean-Philippe minier
Le processus correspond au regroupement d’activités qui ont un lien entre-elles et qui concourent à la production d’un bien, d’un...

Capet externe et interne sii (Sciences Industrielles pour l’Ingénieur) iconFiche de validation du projet en sciences de l’ingénieur






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
e.20-bal.com