Le Président Olivier audeoud





télécharger 219.85 Kb.
titreLe Président Olivier audeoud
page1/4
date de publication09.07.2017
taille219.85 Kb.
typeDocumentos
e.20-bal.com > documents > Documentos
  1   2   3   4
Bienvenue à Paris X Nanterre

Université internationale de l’ouest parisien


Le Mot du Président
L’une des premières universités de France avec ses 2 000 enseignants-chercheurs statutaires ou vacataires, ses 700 personnels administratifs et techniques et ses 32 500 étudiants, Paris X s’étend sur trois sites : un campus de 27 hectares à Nanterre et 2 établissements, l’un à St-Cloud et l’autre à Ville d’Avray qui accueillent le pôle scientifique et technologique.
Vous serez accueilli au sein d’une Unité de Formation et de Recherche (UFR), d’un Institut ou d’un Service commun. Les enseignants et les secrétariats sont à votre écoute et à votre service pour vous assurer la meilleure des intégrations au sein de l’Université.
Depuis son origine, Paris X est une université pluridisciplinaire. Cela constitue une richesse qu’elle a su utiliser très tôt pour développer des formations et une recherche originales qui marquent sa spécificité en Ile de France.
Une offre de formation rénovée permettra aux étudiants de construire leur parcours d’études, à compter de la rentrée 2005, en privilégiant une approche disciplinaire ou selon des formations pluridisciplinaires qui sont l’une de nos spécificités en Ile de France.
La recherche, c’est ce qui distingue les universités des autres établissements d’enseignement supérieur. Elle offre un enseignement original permettant de développer une forte capacité d’analyse et de mettre en perspective les nombreux enseignements appliqués qui sont également dispensés.
Votre vie à Paris X sera en grande partie ce que vous déciderez d’en faire. De nombreux services, qu’ils soient de l’université ou d’institutions partenaires, sont à votre disposition pour vous aider. De multiples activités, culturelles, sportives ou associatives vous sont proposées. A vous de saisir toutes les opportunités qui vous sont offertes et que vous découvrirez en détail dans ce guide.
Pour notre part, nous nous attachons à toujours améliorer vos conditions de vie et d’études : rénovation des sites de Nanterre et Ville d’Avray ; multiplication des diplômes pluridisciplinaires, professionnalisés ou internationaux ; ouverture internationale afin de participer aux réseaux européens ; professionnalisation et développement de la formation à tout âge de la vie.


Le Président

Olivier AUDEOUD

Sommaire page 7



Votre Université p 9

‹ Université internationale

de l’ouest parisien p 10

‹ Plan de situation p 11

‹ Nanterre : un véritable

campus dans la ville p 12

‹ Plan du campus de Nanterre P 13
‹ Nanterre, une grande

personnalité de la région

parisienne p 14

‹ Ville d’Avray et Saint Cloud p 16

‹ L’Histoire p 17

‹ L’Université aujourd’hui p 18

- Les formations p 19

- La recherche p 21

- Organisation et gouvernement p 22
Vos études p 27

‹ L’organisation des études p 28

‹ Le schéma des études à Paris X p 29

‹ Les diplômes et les préparations

aux concours p 30

‹ Les enseignements transversaux p 48

‹ Votre orientation p 50

‹ Votre insertion professionnelle p 52

‹ Votre mobilité internationale p 54

‹ Les bibliothèques p 56

‹ Les ateliers informatiques p 59

‹ Le tutorat p 60

‹ Les aides pédagogiques

aux étudiants handicapés p 61
Vivre et étudier à Paris X p 63

‹ L’information p 64

‹ Les activités culturelles p 65

‹ Nanterre, une ville culturelle p 68

‹ Les activités sportives p 69

‹ Nanterre, une ville sportive p 70

‹ Les associations p 71

‹ La convivialité p 79

‹ Les lieux de convivialité

et de restauration p 80

‹ Les aides sociales p 81

‹ La santé p 85

‹ Votre logement p 87

‹ Les aides au logement p 88

‹ La sécurité p 89

‹ Campus de Nanterre p 90

‹ Les adresses utiles p 92

‹ Coordonnées de l’Université p 94

‹ Notes p 96
Votre université
page 10

Université internationale de l’ouest parisien
Les trois sites de l’université Paris X sont situés dans les Hauts de Seine.
• Ce département couvre 0,03 % de la

surface du territoire national et accueille

2,4 % de la population. Mais la richesse

qui y est créée représente 6 % du PIB

(Produit Intérieur Brut) de la France.

Les activités économiques y sont diverses

mais avec une dominance marquée du

secteur tertiaire. De nombreuses entre-

prises françaises et étrangères y ont

installé leur siège social, notamment

dans le quartier d’affaires de la Défense.

Ce dynamisme doit beaucoup à la proxi-

mité de Paris, à un réseau de communi-

cation très dense et à la présence d’une

population hautement qualifiée.
• Paris X-Nanterre bénéficie ainsi d’un

environnement porteur particulièrement

favorable à sa recherche et à ses forma-

tions. Les échanges et les partenariats

avec les milieux professionnels ont

pu ainsi se multiplier.
• Dans ce contexte, les enjeux de l’inter-

national se sont très vite imposés. Aussi

Paris X est-elle aujourd’hui au centre d’un

réseau d’échanges avec de nombreux établissements d’enseignement supérieur en

Europe, mais aussi en Amérique et en Asie.

Trois sites très bien desservis par les transports en commun :
• La ligne A du RER et la ligne SNCF

Paris Saint-Lazare / Cergy ou Poissy

placent le campus de Nanterre à

5 minutes du quartier de la Défense,

à 10 minutes de la place Ch. de Gaulle

étoile et à 20 minutes du quartier latin.
• La ligne SNCF Paris Saint Lazare /

Versailles met les localisations de

Saint-Cloud et de Ville d’Avray à

10 minutes du quartier de la Défense

et à 20 minutes du quartier des grands

magasins à Paris.
• Enfin, par la SNCF et le RER, les deux

sites de Ville d’Avray et Saint-Cloud

sont à 20 minutes du campus

de Nanterre…
… et très accessibles par les autoroutes

A86 et A14
• De plus, l’association Voiture & co propose des services de transport complémentaires tels que le covoiturage ….

Plan de situation
page 12
Nanterre : un véritable

campus dans la ville
Le campus de Nanterre s’étend sur près de 30 hectares et regroupe autour du « carré vert » central :
• l’essentiel des locaux d’enseignement

et de recherche de l’université ;
• la Bibliothèque Universitaire (BU)

et la Bibliothèque de Documentation

Internationale et Contemporaine

(BDIC) ;
• la Maison de l’Archéologie et de

l’Ethnologie (MAE) ;
• le Restaurant Universitaire (RU) ;
• une résidence universitaire du Centre

Régional des Oeuvres Universitaires

et Scolaires (CROUS) de l’académie

de Versailles, d’une capacité d’accueil

de 1400 chambres.
Il dispose également d’équipements sportifs et culturels exceptionnels :
• une piscine olympique ;
• un centre sportif universitaire qui

comprend une salle omnisports,

des salles spécialisées et de nombreux

terrains extérieurs ;
• un théâtre ;
• un espace d’exposition.

Spacieux, verdoyant, situé à proximité

du quartier d’affaires de la Défense

et du centre ville de Nanterre,

il constitue ainsi un ensemble unique

en Région Parisienne.

Plan du campus de Nanterre

page 14 - 15
Nanterre,une grande personnalité

de la région parisienne
Nanterre, ville capitale des Hauts-de-Seine, siège du conseil général de la préfecture, ville universitaire affirme sa vocation de grande ville régionale.
• Aux portes de Paris, bordée par la

Seine d’un côté et par La Défense de

l’autre, sa situation géographique en

fait un carrefour entre Paris et l’Ouest

de l’Ile-de-France. Sa population (près

de 85 000 habitants) se répartit sur un

territoire communal inscrit dans un

vaste quadrilatère de 1 220 hectares.
• Une ville qui affirme son identité

Diversité économique, diversité de

l’habitat et des entreprises, des paysages,

alliant les immeubles collectifs aux zones

pavillonnaires et les quartiers anciens aux

bâtiments futuristes de La Défense, les

locaux d’activités aux parcs et aux espaces

verts, diversité de ses équipements, sont

les caractéristiques de la ville.
• Citoyenneté et dynamisme local

Nanterre continue les importantes

transformations qui ont fait d’elle une

ville moderne, une ville qui bouge et

qui innove en misant sur la capacité

d’intervention de tous ceux qui y vivent

ou y travaillent.

Le rôle des citoyens et leur participation

active à l’élaboration puis au contrôle

des décisions qui les concernent sont

au cœur du dynamisme local.
Un projet d’aménagement

Nanterre a, sur son territoire, plusieurs projets majeurs d’aménagement dont l’aménagement de la Seine à l’Arche de La Défense. Porté par la ville de Nanterre et l’établissement public d’aménagement Seine-Arche (EPASA), ce projet s’étend sur 20 % du territoire communal.

Le projet d’aménagement de la Seine à l’Arche, c’est :

La création de 205 000 m2 de bureaux, 100 000 m2 d’équipements de quartier, 290 000 m2 d’habitation (logements sociaux et privés), la reconstruction de la gare RER Nanterre-Université, un parc du Chemin-de-l’Ile en bord de Seine (14,5 ha), un aménagement des terrasses depuis le parc du Chemin-de-l’Ile jusqu’à l’Arche de La Défense.
Nanterre une ville carrefour
• Carrefour géographique :

RER – trois stations à 10 minutes du

centre de Paris ; SNCF Paris/Poissy

interconnexion reliant les banlieues

ouest et est. Autoroute A86 et A14.
• Carrefour économique :

70 000 salariés (secteur public et privé).

Secteur privé : Industrie 18%. Commerces-

négoces 20%. Informatique-services

aux entreprises 27%.
• Carrefour culturel :

Centre National d’Art Dramatique, le

théâtre des Amandiers, école de danse

de l’Opéra national de Paris, maison de

la musique et de la danse, médiathèque

musicale, bibliothèques-médiathèques,

cinémas, patrimoine architectural et

historique (cathédrale et centre ancien).
• Carrefour sportif

Plusieurs équipes au niveau national :

volley-ball, féminines et masculines en

N1 et Pro B, handball, masculines en

N1, basket-ball équipe masculine en N2.

Plusieurs champions de France en sports

individuels qui évoluent en compétitions

nationales ou internationales.
• Carrefour universitaire et de formation

Université Paris X (32 500 étudiants),

école d’architecture, centre de formation

EDF, lycées, Association Nationale pour

la Formation Professionnelle des Adultes

(AFPA).

• Carrefour administratif et décisionnel

Préfecture, directions départementales

des grandes administrations (équipement,

douanes, services fiscaux, travail, emploi,

éducation nationale), La Poste, Cité

Judiciaire (Tribunal de Grande Instance,

Tribunal de Commerce, Tribunal des Pru-

d’hommes), Chambre de Commerce et

d’Industrie de Paris, Chambre de Métiers.
Pour en savoir plus :

www.nanterre.fr

Hôtel de ville
• 88/118, rue du 8 Mai 1945

Tél. : 01 47 29 50 50

@ www.nanterre.fr
Service enseignement
• 130, rue du 8 Mai 1945

Tour A, 4ème étage

Tél. : 01 47 29 50 50
AFEV
• Association de la fondation étudiante

pour la ville : étudiants bénévoles,

dispositif d’accompagnement scolaire.

26 bis, rue de Château-Landon

75010 Paris
• Permanence Nanterre :

Maison des associations

27, rue Sadi-Carnot - 92000 Nanterre

Tél. : 01 47 24 31 93
Espace santé-jeunes
• 4, impasse du Chemin-de-Fer

Tél. : 01 41 37 76 08
Centre médico-sportif
• 136, avenue Joliot-Curie

Tél. : 01 41 37 44 52


Le Cyber
• Espace multimédia

49, rue Maurice-Thorez

Tél. : 01 41 20 08 41

@ www.nanterre.espacemultimedia.com


Image


Office de tourisme/Syndicat d’initiative
• 4, rue du marché

Tél. : 01 47 21 58 02
Société d’histoire de Nanterre

Villa « Les Tourelles »
• 9, rue des Anciennes-Mairies

Tél. : 01 41 37 52 03

) nanterre@libertysurf.fr
Archives municipales
• hôtel de ville

88/118, rue du 8 Mai 1945

Tél. : 01 47 29 50 50
Archives départementales
• 137, avenue Joliot-Curie

Tél. : 01 41 37 10 00


page 16
Ville d’Avrayet Saint-Cloud
Le site de Ville d’Avray accueille dans les locaux de l’ancienne école technique aéronautique le secteur technologies industrielles de l’université.
• Pour marquer ce passé et les relations

étroites que le pôle technologique

entretient toujours avec l’industrie

aéronautique, une maquette grandeur

nature d’un mirage 2000 est exposée

dans la cour. Mais aujourd’hui, les

compétences développées à Ville d’Avray

dépassent largement ce seul secteur

d’activité.
• Le site regroupe un bâtiment d’ensei-

gnement et de recherche et les ateliers

dans lesquels les étudiants des formations

professionnalisées reçoivent des enseigne-

ments pratiques. On y trouve également

un restaurant universitaire et une cafétéria.

Petit historique
• 1946 : Ouverture de l’Ecole Technique

Aéronautique (ETA) à Ville d’Avray.
• 1959 : Transformation de L’ETA en

lycée technique d’Etat.
• 1960 : Abandon de la préparation au

baccalauréat au lycée Technique

d’État de Ville d’Avray et recen-

trage de la formation sur les sections

de techniciens supérieurs.
• 1965 : Projet de création d’Instituts

Universitaires de Technologie

(IUT) par le Ministère de

l’Education Nationale.

Le site de Saint Cloud est dédié quant à lui aux formations préparant aux métiers du livre et de la communication audio-visuelle.
• Ouvert à la rentrée 1999 ce bâtiment

regroupe locaux d’enseignement et de

recherche et cafétéria.

page 17
L’Histoire
L’université Paris X-Nanterre est née en 1970 de la fusion des facultés des lettres

et de droit et du rattachement à cette dernière entité de l’institut universitaire

de technologie de Ville d’Avray.

L’IUT de Ville d’Avray
• 1968 : Dissolution du lycée de Ville

d’Avray et création de l’IUT

en ses lieux et place.
Le campus de Nanterre
• 1960 : Pour décongestionner la Sorbonne,

l’Education Nationale acquiert les

terrains d’un camp d’aviation

desservi par la gare de la Folie

à Nanterre.
• 1963 : Protocole d’accord entre l’armée

et l’Education Nationale pour la

libération des terrains. Celle-ci

durera 7 ans et conditionnera

l’ouverture des chantiers et la

configuration du campus. pose

de la première pierre.

• 1964 : Création par arrêté ministériel de

la faculté des lettres et ouverture

des premiers bâtiments au public

et du premier restaurant univer-

sitaire.
• 1965 : Ouverture de la résidence

universitaire.
• 1968 : Création par arrêté ministériel

de la faculté de droit et fin de la

construction du Centre sportif.
L’université
• 1968 : Loi d’orientation de l’enseigne-

ment supérieur dite loi Faure.
• 1970 : Décret constituant l’université

de Paris Ouest.
Décret portant érection de l’Uni-

versité Paris X-Nanterre en éta-

blissement public à caractère

scientifique et culturel.
Rattachement de l’IUT de Ville

d’Avray à l’Université Paris X-

Nanterre.
• 1984 : Nouvelle loi d’orientation sur

l’enseignement supérieur dite

loi Savary, création des UFR

actuelles et introduction de

nouvelles innovations pédago-

giques dans la carte des diplômes

proposée par l’université.
• 1985 : Pour décongestionner le campus

de Nanterre, l’université ouvre

une première antenne à Saint-

Quentin en Yvelines.
• 1989 : Elle ouvre une seconde antenne

à Cergy-Pontoise.
• 1991 : Les antennes de Saint-Quentin

en Yvelines et de Cergy-Pontoise

sont érigées en universités.
page 18
L’Université aujourd’hui

Tradition universitaire, ouverture et innovation

De par ses origines, Paris X-Nanterre est une université pluridisciplinaire qui couvre le large éventail :
• Des lettres et langues.
• Des arts, de la culture et de l’information

et communication.
• Des sciences humaines et sociales.
• Des sciences juridiques, économiques

et de gestion.
• Des sciences et technologies.
• Des sciences et techniques des activités

physiques et sportives.
Sa mission, dans les champs disciplinaires qui sont les siens, consiste à :
• Développer la connaissance par la

recherche scientifique et technolo-

gique.
• Transmettre cette connaissance en

relation avec les milieux professionnels

et dans un esprit d’ouverture à l’inter-

national.
• Diffuser la culture et l’information

scientifique et technique.
• Développer la coopération internationale.
Avec le concours de services communs et de centres logistiques, avec ces 9 Unités de Formations et de Recherche (UFR), ces 6 écoles doctorales, son IUT de Ville d’Avray et son Institut de Préparation à l’Administration Générale (IPAG), Paris X :
• Accueille 32 500 étudiants encadrés

par plus de 2000 enseignants.
• Est habilitée à délivrer plus de

240 diplômes nationaux.
• Assure une recherche de pointe dans

77 centres dont 21 sont associés au

Centre National de la Recherche

Scientifique (CNRS).
• De plus, à Paris X, 85 formations

professionnalisées sont intégrées

dans le tissu économique local.
• Ont été mis en place de nombreux

échanges internationaux : plus de 150

conventions avec des établissements

d’enseignement supérieur à l’étranger.

page 19
L’Universitéaujourd’hui

Tradition universitaire, ouverture et innovation

De par ses origines, Paris X-Nanterre est une université pluridisciplinaire qui couvre le large éventail :
• Des lettres et des langues.
• Des arts, de la culture et de l’information

et communication.
• Des sciences humaines et sociales.
• Des sciences juridiques, économiques

et de gestion.
• Des sciences et technologies.
• Des sciences et techniques des activités

physiques et sportives.
Sa mission, dans les champs disciplinaires qui sont les siens, consiste à :
• Développer la connaissance par la

recherche scientifique et technolo-

gique.
• Transmettre cette connaissance en

relation avec les milieux professionnels

et dans un esprit d’ouverture à l’inter-

national.
• Diffuser la culture et l’information

scientifique et technique.
• Développer la coopération internationale.
Avec le concours de services communs et de centres logistiques, avec ces 9 Unités de Formations et de Recherche (UFR), ces 6 écoles doctorales, son IUT de Ville d’Avray et son Institut de Préparation à l’Administration Générale (IPAG), Paris X :
• Accueille 30 000 étudiants encadrés

par plus de 2000 enseignants.
• Est habilitée à délivrer plus de

268 diplômes nationaux.
• Assure une recherche de pointe dans

80 centres dont 21 sont associés au

Centre National de la Recherche

Scientifique (CNRS).
• De plus, à Paris X, 85 formations

professionnalisées sont intégrées

dans le tissu économique local.
• Ont été mis en place de nombreux

échanges internationaux : plus de 150

conventions avec des établissements

d’enseignement supérieur à l’étranger.

page 19
L’Universitéaujourd’hui : les formations

Tradition universitaire, ouverture et innovation
La tradition :
Les enseignements se sont d’abord organisés dans un cadre disciplinaire et dans le souci d’assurer le développement et la transmission de la connaissance.

Cela s’est concrétisé dans :
• le lien entre les formations

et la recherche,
• l’existence de filières mono discipli-

naires complètes allant du DEUG

au doctorat et incluant la préparation

aux concours de l’enseignement

secondaire, CAPES et agrégation.
Pour répondre à cette préoccupation, l’Université s’est dotée d’un Service Universi-taire de Formation des Maîtres (SUFOM) qui assure le lien avec l’Institut Universitaire de Formation des Maîtres (IUFM) de l’académie de Versailles et qui propose des modules de sensibilisation et de pré-professionnalisation aux métiers de l’enseignement.
Ouverture et innovation :

Ouverture disciplinaire :

Jouant de sa pluridisciplinarité, l’Université a su innover et créer des formations originales. Ainsi, c’est à Nanterre qu’a été « inventée » en 1972 la filière des Langues Etrangères Appliquées (LEA). D’autres formations pluridisciplinaires, aujourd’hui très recherchées, sont venues s’ajouter depuis à l’offre de formation de l’Université : au milieu des années 1980 les « Bi DEUG » droit / langue et économie / langue et le DEUG de sciences humaines et communication ; au milieu des années 1990, les diplômes d’humanités modernes. À la rentrée universitaire 2002, ont ouvert trois nouveaux DEUG Bi disciplinaires : économie / sociologie, sociologie /

histoire et histoire / histoire de l’art.
Ouverture vers les milieux

professionnels :
Depuis 10 ans, l’université a multiplié son offre de formations professionnalisées.

Il s’agit de formations dont :
• les enseignements sont conçus en

concertation avec les professionnels,
• les savoirs et les savoirs-faire sont

dispensés à égalité par des enseignants

de l’université et par des enseignants

vacataires issus des milieux professionnels,
• les étudiants doivent obligatoirement

effectuer un stage d’une durée minimum

de 3 mois ou effectuer une mission en

apprentissage.
Ce mouvement s’accélère puisque 7 nouveaux Diplômes d’Etudes Supérieures Spécialisés (DESS) et deux nouvelles licences professionnelles ont ouvert à la rentrée 2002.

page 20
L’Universitéaujourd’hui : les formations

Tradition universitaire, ouverture et innovation
Ouverture internationale :
La création des BI DEUG droit / langue et économie / langue n’a été que la première étape de la constitution de filières internationales et interculturelles à Bac +5, en droit et en éco / gestion qui se caractérisent par :
• des enseignements qui conduisent à

une très bonne maîtrise, tant à l’écrit

qu’à l’oral, d’une langue vivante étran-

gère considérée comme majeure,
• des enseignements qui permettent

d’acquérir une bonne connaissance de

la civilisation des pays où cette langue

est parlée,
• des enseignements du champ discipli-

naire dominant dispensés dans la langue

vivante majeure,
• la possibilité d’effectuer des semestres

d’études ou des stages dans les pays où

la langue vivante majeure est pratiquée.
Paris X participe également depuis quelques années à deux consortiums

d’universités européennes qui délivrent

des diplômes « européens » de niveau Bac

+4 ou Bac +5 respectivement en activités physiques adaptées et en psychologie sociale à des étudiants ayant effectué une partie de leurs études dans plusieurs d’entre elles ou ayant effectué des stages à l’étranger sous leur responsabilité.

Les Technologies de l’information et de la communication éducatives (TICE) et l’enseignement à distance
L’Université, depuis de très nombreuses années, assure dans un certain nombre de disciplines : lettres modernes, langues et civilisations étrangères (anglais, allemand et espagnol), langues étrangères appliquées, philosophie et histoire, un enseignement à distance. Aujourd’hui, elle cherche de plus en plus à recourir aux NTIC pour dispenser celui-ci, même si elle doit aller dans cette voie avec prudence : beaucoup d’étudiants, en particulier à l’étranger dans les pays en développement ne disposant pas du matériel adéquat.
De plus, l’ensemble des conférences enregistrées depuis plus de 20 ans pour l’enseignement à distance, constitue aujourd’hui un contenu original et riche pour audiosup-Net, radio sur Internet.

Adresse : http://e-sonore.u-paris10.fr
Enfin, l’Université Paris X est tête de réseau pour

le campus numérique

« RESODOC » destiné à l’enseignement

à distance des méthodologies documentaires et participe à un second campus numérique

« Langues-U » pour la préparation à distance des certificats de compétence en langue étrangère que le ministère de l’éducation nationale a créé il y a deux ans.

page 21
L’Universitéaujourd’hui : la recherche

Tradition universitaire, ouverture et innovation
La recherche scientifique et technologique se développe autour de trois axes complémentaires :
• Une recherche de pointe, reconnue

internationalement, dans chacune des

disciplines.
• Un programme pluridisciplinaire

portant essentiellement sur l’histoire

des phénomènes politiques et culturels

sur la longue durée, selon des perspec-

tives ethnologiques et archéologiques.
• Un programme pluridisciplinaire

portant sur le fonctionnement et les

mutations des sociétés contemporaines.
Pour cette recherche, il existe sur

le campus de Nanterre deux lieux

privilégiés :
• La Maison de l’Archéologie et de

l’Ethnologie “René Ginouvès” qui

regroupe des unités de recherche

d’archéologie, d’ethnologie comparative,

de paléontologie et d’histoire de l’art,
• La Maison “Max Weber” qui rassemble

des équipes de sciences économiques,

sociologie, sciences politiques et amé-

nagement de l’espace.
La formation à la recherche est assurée par 6 écoles doctorales dont la plupart sont pluridisciplinaires.
Environ 80 équipes de recherche leur sont associées. Si les écoles organisent les différents séminaires de formation, les équipes accueillent en leur sein les étudiants de troisième cycle pour encadrer leurs travaux de recherche.
Enfin, pour valoriser sa recherche, l’Université est membre d’un « incubateur » et d’un « fond d’amorçage ».
Il s’agit de deux structures qui aident les chercheurs à développer une invention ou une innovation pour passer ensuite à une phase de production et de commercialisation.
page 22
L’Universitéaujourd’hui : organisation et

gouvernement
L’université est un établissement public à caractère scientifique, culturel

et professionnel (EPSCP). A ce titre, elle jouit de l’autonomie pédagogique, scientifique, administrative et financière.

L’université peut être vue comme la fédération de différentes composantes qui sont :
• les 9 Unités de Formation

et de Recherche (UFR),
• l’Institut Universitaire de Technologie

de Ville d’Avray,
• l’Institut de Préparation à

l’Administration Générale (IPAG),
• les 6 écoles doctorales,
• les 11 services communs ou généraux.
Les Unités de Formation et de Recherche :
Elles ont pour mission de développer et

de transmettre les connaissances dans des champs disciplinaires connexes ou complémentaires ou qui s’inscrivent dans un projet éducatif et un programme de recherche communs. Elles associent ainsi des enseignants-chercheurs, des ensei- gnants et des chercheurs qui peuvent se regrouper dans des départements de formation et des équipes de recherche.
L’Institut Universitaire de Technologie :
Il a également pour mission de développer et de transmettre les connaissances dans les champs disciplinaires qui sont les siens. Cependant, cette mission est davantage centrée sur la technologie et sur l’organisation de formations courtes préparant directement à l’exercice d’une profession.

L’Institut Universitaire de Préparation

à l’Administration Générale.
Il a essentiellement pour mission d’organiser des préparations aux différents concours d’entrée dans l’administration.
Les écoles doctorales :
Les écoles doctorales organisent la forma-

tion à la recherche des étudiants de troisiè-

me cycle et leur accueil dans les équipes

de recherche de l’Université.
Les services communs et généraux :
Ils ont une mission administrative,

pédagogique et logistique.
• Ils peuvent organiser l’accès des

étudiants ou des chercheurs aux

différents matériels pédagogiques

et scientifiques dont ils ont besoin.
• Ils peuvent contribuer à la diffusion

de savoirs, de savoirs-faire ou de

savoirs-être, éventuellement par l’orga-

nisation d’enseignements transversaux,

qui s’adressent à tous.
• Ils peuvent assurer les relations entre

les différents membres ou composantes

de la communauté universitaire et

l’extérieur.

page 23
L’Universitéaujourd’hui : organisation et gouvernement

Une gestion démocratique
L’université est dirigée par un Président, enseignant-chercheur, élu par les trois conseils qui ont en charge la détermination de la politique de formation et de recherche, réunis en assemblée.
Le Conseil d’Administration (CA) :
Il détermine la politique de l’établisse-

ment, vote le budget et approuve les comptes, répartit les emplois alloués par

les différents ministères et exerce en

premier ressort les pouvoirs disciplinaires.
Le Conseil Scientifique (CS) :
Il propose au conseil d’administration les

orientations des politiques de recherche

et de documentation et la répartition des

crédits de recherche. Il émet un avis sur

la qualification à donner aux emplois

d’enseignants-chercheurs, sur les

programmes et les contrats de recherche

proposés par les équipes et sur les

programmes de formation.

Le Conseil des Etudes et de la Vie Universitaire (CEVU) :
Il propose au conseil d’administration

les orientations des enseignements de

formation initiale et continue. Il prépare

les mesures qui visent à faciliter l’infor-

mation, l’orientation et l’insertion profes-

sionnelle des étudiants ou à favoriser les

activités culturelles, sportives et associa-

tives des étudiants. Il examine aussi toutes

les mesures susceptibles d’améliorer leurs

conditions de vie et de travail.
Ces conseils sont composés :
• De représentants élus de toutes les

catégories de personnels.
• De représentants élus des étudiants.
• De personnalités extérieures.

Conseil Conseil des Etudes Conseil d’Administration et de la Vie Universitaire Scientifique
Représentants élus 14 16 3

des étudiants
Représentants élus

des personnels 8 4 3

administratifs et

techniques
Représentants élus 26 16 29

des enseignants
Personnalités 12 4 5

extérieures

page 24
L’Universitéaujourd’hui : organisation et gouvernement

Une gestion démocratique


Dans le cadre de cette gestion,

il convient de considérer les trois grandes commissions issues du conseil d’administration :
• La commission budgétaire qui étudie

le budget de l’université et toute

décision modificative de celui-ci et

qui surveille son exécution.
• La section disciplinaire, compétente

à l’égard des étudiants et à l’égard

des enseignants.
• La commission sociale d’établissement

qui propose au CA les utilisations qui

peuvent être faites du Fonds d’Aide à

la Vie Etudiante (FAVE), soit pour des

actions sociales, soit pour la réalisation

de projets culturels, au bénéfices

d’étudiants.
Dans chacune de ces commissions siègent des élus étudiants au Conseil d’administration.
Chaque composante est également administrée par un conseil, composé de représentants élus des personnels et des étudiants et de personnalités extérieures.

Il définit les orientations pédagogiques ou scientifiques de celle-ci. Cependant, ces orientations doivent être soumises d’abord au conseil scientifique ou au conseil des études et de la vie universitaire qui les instruit, puis au conseil d’administration qui doit les valider. Échappent à cette dernière règle l’IUT et l’IPAG qui disposent d’une autonomie de gestion. Enfin, chaque composante est dirigée par un directeur, enseignant-chercheur, élu par son conseil.

Les mouvements étudiants présents

dans les conseils de l’Université :
• L’Association Générale des Etudiants

de Nanterre (AGEN)

bâtiment F, bureau 307,

Tél. : 01 40 97 76 72
• Cultur’PX

Bâtiment D, bureau D 010 bis,

Tél. : 01 40 97 59 40

• Étudions Gayment

Bâtiment G, bureau 208,

Tél. : 01 40 97 59 39
• Fac Verte

Bâtiment X, bureau xxx,

Tél. : 01 40 97 xx xx

• La Fédération des Associations Étudiantes de Paris X (FAX)

Bâtiment D, bureau 010,

Tél. : 01 40 97 71 41
• Les Enfants de la République

Bâtiment X, bureau XXX,

Tél. : 01 40 97 xx xx

• L’Union Nationale des Etudiants

de France (UNEF)

Bâtiment D, bureau 01

Tél. : 01 40 97 75 80
• L’UNI

Bâtiment F, Bureau 214,

Tél. : 01 40 97 76 92

page 25
L’Universitéaujourd’hui : organisation et gouvernement

L’équipe présidentielle

  1   2   3   4

similaire:

Le Président Olivier audeoud iconProgramme previsionnel 11h00 Arrivée du Président de la République...
«un état d’urgence économique et social» en assurant que la lutte contre le chômage restait la première priorité

Le Président Olivier audeoud iconPublications d’Olivier favereau

Le Président Olivier audeoud iconDirigeant – fondateur / formation supérieure dans la Défense – Président...

Le Président Olivier audeoud icon2 Colombe apportant un rameau d’olivier à Noé

Le Président Olivier audeoud iconDes sciences cognitives à la classe : Entretien avec Olivier Houdé

Le Président Olivier audeoud iconRapport réalisé par Olivier Lesne avec la collaboration de Bertrand Liaudet

Le Président Olivier audeoud iconAdresse personnelle
...

Le Président Olivier audeoud icon1. des structures comparables mais des objectifs differents
«centre» et de la «périphérie», mais dans des proportions différentes. En effet, IL rassemble les 6 membres du directoire (dont le...

Le Président Olivier audeoud iconTravail de vacances demande aux futurs eleves
«Dictionnaire d’économie et de sciences sociales» de Jean-Yves Capul et Olivier Garnier.(édition 2015)

Le Président Olivier audeoud iconEquipe enseignante hubert Cochet, Gilles Bazin, Sophie Devienne,...






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
e.20-bal.com