Identification et qualification de la filière





télécharger 32.68 Kb.
titreIdentification et qualification de la filière
date de publication08.02.2017
taille32.68 Kb.
typeDocumentos
e.20-bal.com > comptabilité > Documentos






Groupe de travail  

Nouvelles énergies Nouvelles technologies 

« Il s’agit d’identifier les secteurs qui, dans le domaine des nouvelles technologies et nouvelles énergies, peuvent permettre l’émergence de filières d’excellence, soutenant le concept de croissance verte et de proposer aux pouvoirs publics des actions permettant d’en favoriser le développement. »

2

ECOGENERATEUR

Identification et qualification de la filière

L’écogénérateur à moteur Stirling (ou micro-cogénération) allie les qualités des chaudières individuelles à la performance de la production d’électricité cogénérée.

Concomitante aux périodes de forte consommation électrique où le parc thermique à flamme est sollicité, la production saisonnière de la micro-cogénération offrira une réelle complémentarité avec la production centralisée peu carbonée en base (parc nucléaire et éolien). De fait, la chaudière à moteur Stirling constituera une technologique performante en :

  • Energie par une réduction des consommations de ressource primaire,

  • Environnement par une réduction des émissions de CO2 et des impacts locaux,

  • Economie par un investissement maîtrisé et une baisse des factures énergétiques.

Fort d’une filière professionnelle déjà existante en France, la micro-cogénération constitue une perspective de développement de solutions à même de répondre aux enjeux du Grenelle de l’environnement et du paquet climat-énergie. Cet atout pour la France ne pourra se développer qu’à condition de mettre en place les mécanismes réglementaires et incitatifs propres à assurer son lancement à partir de 2009. Gdf Suez s’est engage dès à présent sur le développement et la promotion de ce nouvel équipement au côté des fabricants ainsi que sur l’accompagnement de la filière.


Concept technologique

La technologie chaudière, la production d’électricité en plus.

L’écogénérateur à moteur Stirling est le résultat de l’intégration d’une micro-cogénération dans une chaudière performante au gaz naturel. Ainsi, ce nouvel équipement conserve tous les avantages de la chaudière individuelle (performance, fiabilité, faible entretien) avec l’atout d’une production d’électricité à domicile. La technologie actuelle, basée sur la technologie Stirling, couvre 100% des besoins de chauffage et d’eau chaude sanitaire des logements, et 50 à 80% de leurs besoins en électricité.

L’écogénérateur trouve sa place aussi bien sur le marché des chaudières individuelles existantes (7,5 millions de chaudières individuelles gaz naturel potentiellement remplaçables) que sur le marché de la construction neuve (290 000 logements construits en zone de desserte gaz en 2006).


Chaudière à micro-cogénération (source De Dietrich)


Le « plus produit » et le bénéfice client

Un triple bénéfice énergétique, environnemental et économique

Concomitante aux périodes de forte consommation électrique où le parc thermique à flamme est sollicité, la production saisonnière des écogénérateurs offre une réelle complémentarité avec la production centralisée peu carbonée en base (parc nucléaire et éolien). Ainsi, les écogénérateurs apportent au réseau électrique un soutien saisonnier et journalier lors des pointes de consommation (vague de froid par exemple).

  1. Energétique

La production combinée de chaleur et d’électricité se révèle plus efficace que des productions séparées. De plus, la production distribuée permet de s’affranchir des pertes du réseau de transport et de distribution (8 à 10% pour l’électricité distribuée), d’où un gain de 15% en énergie primaire par rapport aux meilleures technologies de chauffage disponibles (pompes à chaleur électrique et chaudières à condensation) et un appel au système centralisé électrique. Cette solution constitue un levier pertinent pour atteindre les futurs seuils de performances annoncés dans les lois Grenelle (Bâtiment Basse Consommation dès 2012).



  1. Environnemental

Les écogénérateurs réduisent de l’ordre de 25% les émissions de gaz à effet de serre par rapport aux meilleures technologies de chauffage disponibles en effaçant essentiellement du parc thermique à flamme. Les autres impacts (acidification atmosphérique, eutrophisation des eaux…) sont également réduits.

  1. Economique

Le surcoût par rapport à une chaudière à condensation est annoncé aux environs de 30% à 50% au lancement commercial, l’installation s’effectuant à coût équivalent. Un ménage équipé d’une micro-cogénération réalisera des économies jusqu’à 15% de ses factures annuelles, grâce à l’autoconsommation et à la vente du surplus d’électricité produite.

Les principaux acteurs de la filière

Similaire dans sa conception à la chaudière individuelle, l’écogénérateur s’appuie sur une filière déjà présente en France :

  • Les constructeurs (26 entreprises, 7 000 emplois directs, 1 650 millions d’euros HT de CA),

  • Les distributeurs de matériels

  • Les sociétés d’installation et de maintenance (34 000 entreprises)

  • Les professionnels du bâtiment

  • Les bureaux d’études thermiques

  • Les promoteurs privés et publics

  • Les gestionnaires de parcs résidentiels publics et privés

  • La filière gazière

Accessibilité du marché

Forces

Faiblesse

  • Une technologie maîtrisée génératrice d’économie d’énergie et de réduction de GES

  • Une filière existante sur le métier de base

  • Un opérateur historique français pionnier

  • Conjugue production de chaleur et d’électricité

  • Un potentiel marché très important tant en renouvellement qu’en neuf

  • Complémentarité avec la production électrique décentralisée

  • Effacement du parc thermique à flamme




  • Un produit en phase de lancement et par conséquent souffrant d’un déficit de notoriété

  • Un surcout à l’installation par rapport à la chaudière classique

  • Mise à niveau de la filière en termes d’appropriation de compétence spécifique

  • Manque d’incitations financières

  • Un modèle industriel en construction



Opportunités

Menaces




  • La volonté des pouvoirs publics de construire dès 2020 des bâtiments à énergie positive (BEPOS)

  • Les labels BBC (bâtiments base consommations) obligatoires dès 2012)

  • Les campagnes de rénovation des bâtiments

  • Un potentiel très important du marché français et à l’export

  • une opportunité de leadership technologique à saisir

  • la politique et les coûts de rachat de l’électricité




  • Une technologie pas encore arrivée à maturité

  • Des coûts d’équipement trop élevés

  • Les acteurs de la filière à former

  • Absence de réglementation dans le domaine



Enjeux, ambitions, objectifs

En France :

  • 705 millions de chaudières individuelles gaz existantes potentiellement renouvelables

  • Environ 300 000 logements neufs construits chaque année en zone desservie en gaz naturel

15% de gain en énergie primaire 25% de réduction d’émission de GES par rapport aux meilleures technologies de chauffage aujourd’hui disponibles (PAC et chaudières à condensation)

L’écogénérateur offre à la filière la possibilité et à ses à ces acteurs de continuer à proposer des solutions techniques performantes capables de répondre aux défis environnementaux de demain.

Si les produits basés sur la technologie Stirling existent d’ores et déjà, leur production et leur commercialisation à grande échelle pourrait débuter vers la fin 2010.

En terme de R&D, des perspectives d’évolution sont identifiées avec le passage à terme à la technologie pile à combustible, identifiée comme un « domaine prioritaire » de l’efficacité énergétique (Stratégie nationale sur la recherche dans le domaine de l’énergie - DGEMP 2007).

Nécessité de créer des conditions de lancement favorable

Si la technologie et la filière existent, les conditions de lancement du marché restent à réunir, notamment une prise en compte par les réglementations existantes et à venir. Le groupe GDF Suez, fort de ses campagnes de test en laboratoire et de ses opérations pilotes sur le terrain (45 écogénérateurs déjà installés chez des clients en maisons individuelles et en logements collectifs avec des bailleurs sociaux) propose des actions en ce sens. Les performances énergétiques de l’écogénérateur sont d’ores et déjà prises en compte dans la Réglementation Thermique 2005. Convaincu par cette technologie et soutenu par l’ADEME, GDF Suez est engagé sur le développement et la promotion de ce nouvel équipement au côté des fabricants ainsi que sur l’accompagnement de la filière.

Ces efforts nécessitent d’être relayés par un soutien public afin d’absorber le surcoût inhérent à une technologie en phase d’introduction sur le marché et de promouvoir l’innovation auprès des filières du bâtiment.

Propositions d’actions

  • Finaliser le modèle industriel en investissant dans la R&D

  • Identifier, structurer et former la filière

  • Packager l’offre et définir son portage

  • Solliciter des aides incitatives pour stimuler la demande

  • Mettre en œuvre une communication « grand public » pour faire connaître le produit et ses « plus »




similaire:

Identification et qualification de la filière iconLot 1 : identification et qualification des entreprises de trois secteurs ou filières

Identification et qualification de la filière iconPolitique de la ville, rénovation urbaine, égalité territoriale :...
«Naming, Blaming, Claiming»2 : qualification du problème (naming), identification des causes dudit problème et/ou des responsables...

Identification et qualification de la filière iconTutofop : la formation de formateurs à la carte
«filière professionnelle». Enfin vous trouverez les définitions de la filière au sens économique du terme

Identification et qualification de la filière iconRésumé Dans les référentiels d’économie institutionnelle, la méso-analyse...

Identification et qualification de la filière iconI. E. N. en économie et gestion en charge de la filière Vente : Christine francois
...

Identification et qualification de la filière iconLe demi-fond est une activité où la durée de l’effort sollicite dans...
«à vos marques» puis coup de pistolet. Le classement se fait à partir du torse du coureur sur le plan vertical de la ligne d’arrivée...

Identification et qualification de la filière iconRésumé : Cet article aborde trois questions : comment se pose, dans...
«écologie sociale», c’est-à-dire fondée sur des conditions de travail et de vie décentes à tous les niveaux de la filière

Identification et qualification de la filière icon3, Cours St. Vincent, 92130, Issy-les-Moulineaux
«l’économie de la fonctionnalité» qui nous permet d’analyser les acteurs divers de la filière de la mode et du luxe français, notamment...

Identification et qualification de la filière iconEssai de qualification du territoire au plan socio-démographique 15

Identification et qualification de la filière iconIdentification de l'organisme






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
e.20-bal.com