Introduction à la vmc double flux





télécharger 192.91 Kb.
titreIntroduction à la vmc double flux
page1/10
date de publication07.01.2017
taille192.91 Kb.
typeDocumentos
e.20-bal.com > comptabilité > Documentos
  1   2   3   4   5   6   7   8   9   10
VMC DOUBLE FLUX

SOURCE WWW.FIABITAT.COM

Introduction à la VMC double flux



La VMC double flux est un système d'aération qui peut être adapté aux projets de bâtiments performants. Son rôle sera d’assurer une ventilation de confort tout en limitant la dépense énergétique. Est-ce un investissement rentable financièrement ? Dans quel cadre son installation est pertinente ? Comment sont déterminés les rendements annoncés sur les documentations ? Quels sont les rendements des produits disponibles sur le territoire français ? Quels sont les grands principes pour sa mise en oeuvre ? Fiabitat fait le point sur les VMC double flux.

Dossier réalisé par Frédéric Loyau

Contexte et principe de fonctionnement


Dans les bâtiments peu performants (c’est à dire à peu près la totalité du parc existant hormis une partie des bâtiments antérieurs au XXeme siècle), la ventilation est assurée pour partie par les fuites d’étanchéité et par une extraction mécanique qui jette en permanence la chaleur du chauffage à l’extérieur.
Le fait de ventiler conduit donc à des déperditions thermiques importantes, qui sont fonction du taux de renouvellement d'air (somme des renouvellements d'air par le système de ventilation et somme des fuites d'air).



En moyenne dans les logements, le taux de renouvellement d'air souhaitable se situe entre 0.30 et 0.60 volumes/heures. Cela signifie que pour des raisons hygiéniques et sanitaires, il faut renouveler l'intégralité du volume d'air du logement toutes les deux/trois heures.
On retrouve des systèmes de ventilation mécaniques sur les logements depuis le début des années 70. Cela ne veut pas dire que les bâtiments existants antérieurs à cette époque n'avaient pas besoin de ventilation, mais juste que leur mauvaise étanchéité à l'air était une source satisfaisante pour le renouvellement d'air, et que le contexte d'utilisation des logements (temps passé, multiplication des polluants, critères de confort) ont évolué.



D'un point de vue énergétique, le renouvellement d'air compte parmi les déperditions préjudiciables du logement. Il s'échappe autant de chaleur par les murs que par l'aération. Si l'on peut quantifier facilement la part de déperdition générée par une VMC, il est plus difficile d'établir celles par les fuites d'air, qui sont très variables d'une situation à une autre. Réduire les déperditions s'est traduit historiquement en plusieurs phases, via des réglementations thermiques : passer d'un renouvellement d'air "par pièces" à un renouvellement d'air "par balayage, des pièces de vie vers les pièces d'eau". Puis dans la maîtrise des débits : contrôle des débits de la vmc, limitation des fuites d'air incontrôlées. Puis par la généralisation des vmc hygroréglables, qui adaptent le renouvellement d'air selon le taux d'humidité. Toutefois, le système a atteint aujourd'hui ses limites : réduire les taux de renouvellement d'air se fait souvent au détriment du confort et de l'évacuation des pollutions présentes dans le volume ambiant.

Le taux de renouvellement d'air varie selon que la vmc est dite autoréglée (débit constant), ou hygroréglée (variable selon mesure d'hygrométrie dans les pièces d'eau). Dans les deux cas, il n'y a pas de valorisation de la chaleur évacuée à l'extérieur, simplement une recherche d'optimisation du taux de renouvellement d'air pour limiter les déperditions.

Dans une démarche de logement à basse consommation, l'objectif sera de réduire toutes les sources de déperditions de chaleur et d'augmenter la valorisation des apports thermiques gratuits. un travail sera effectué sur l’isolation de l’enveloppe du bâti mais également sur son étanchéité à l’air. De ce fait, les systèmes de ventilation traditionnels (notamment la VMC simple flux autoréglable) posent des problèmes car ils sont trop déperditifs.
L’idée de la VMC double flux est de récupérer les calories de l’air extrait pour réchauffer l’air neuf. Pour cela, on croise les flux dans un échangeur de chaleur. L’air neuf peut donc être insufflé à température quasi ambiante.

La VMC double flux, comparé à une solution de ventilation simple flux est un investissement de confort. La logique qui a toujours présidé depuis la mise en place des ventilations mécaniques (notamment avec la VMC simple flux hygroréglable) a été de réduire les débits d’extraction pour réduire les déperditions. Mais ainsi, par ce fait, les maisons sont souvent insuffisamment ventilées, alors que dans le même temps, les sources de pollutions se sont multipliées.
  1   2   3   4   5   6   7   8   9   10

similaire:

Introduction à la vmc double flux iconC tous flux systèmes de fermeture Introduction

Introduction à la vmc double flux iconP. 2 :}} Solidarité internationale
«manif pour tous» et soutenu par les catholiques intégristes. On n’aura donc pas une double ration de frites mais une double ration...

Introduction à la vmc double flux iconAdresse à compléter
«Simple révisabilité» (SR), «Double révisabilité» (DR), «Double révisabilité limitée» (DL))

Introduction à la vmc double flux iconBibliographie 62 Cône Sud et Brésil Introduction du Chapitre 4 :...
«nouveau régionalisme», caractérisé par la multiplicité des flux et des réseaux qui polarisent les activités tissant les filets de...

Introduction à la vmc double flux iconSemaine 3 L'analyse des flux de substances
«L'analyse des flux de substances» de la semaine 3 du mooc «Économie circulaire et innovation». Ce n’est donc pas un cours écrit...

Introduction à la vmc double flux iconSemaine 3 L'analyse des flux de substances
«L'analyse des flux de substances» de la semaine 3 du mooc «Économie circulaire et innovation». Ce n’est donc pas un cours écrit...

Introduction à la vmc double flux iconChapitre 1 : Les relations monétaires internationales
«double cours» pour sa monnaie. Le double cours correspond à un taux de change pour le commerce et un taux de change pour les transferts...

Introduction à la vmc double flux iconChapitre2, question 1 : Quelles sont les grandes évolutions de l’emploi...
L’évolution du taux de chômage ou d’emploi résulte toujours de la différence entre des flux d’entrées et des flux de sorties. C’est...

Introduction à la vmc double flux iconIntroduction (ou insérer dans les chapitres géogr et rédiger une introduction commune)

Introduction à la vmc double flux iconEconome de flux






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
e.20-bal.com