Configurations creatives dans les humanites et figurations de l’humanite





télécharger 147.4 Kb.
titreConfigurations creatives dans les humanites et figurations de l’humanite
page1/5
date de publication16.11.2017
taille147.4 Kb.
typeDocumentos
e.20-bal.com > comptabilité > Documentos
  1   2   3   4   5

CONFIGURATIONS CREATIVES DANS LES HUMANITES
ET FIGURATIONS DE L’HUMANITE


Laurent Thévenot1




publié en russe dans: Тевено Лоран, «Креативные Конфигурации в Гуманитарных Науках и Фигурации Социальной Общности», // Новое литературное обозрение, № °77, 1'2006, с. 285-313.
Summary: How can creativity in the Humanities be organized ? The author considers a variety of effective creative configurations which he has experienced in French economics and social sciences : standard economics, Bourdieu’s school, Latour-Callon and Boltanski-Thévenot networks or affiliations. He differentiates them through an analytical framework which highlights the plurality of “regimes of engagement” that may be observed between people and things. He relates each of these creative configurations to the kind of figuration of the society that it produces. The article concludes by suggesting a comparison between some of these figurations and those offered by literature (with illustrations from Paternak, Boulgakov and Platonov).
Ce texte s’interroge sur le développement d’un savoir nouveau dans les Humanités. Ce mouvement de développement s’inscrit dans des configurations créatives très diverses qui peuvent être désignées de révolutions et d’hérésies, ou bien encore suit les canons de la production dans des disciplines normalisées. Afin d’éclairer cette diversité, je proposerai un parcours dépourvu de prétention à l’exhaustivité. Il prendra appui sur une expérience personnelle directe dans des milieux de recherche configurés fort diversement. Le premier relève d’un domaine des sciences sociales très discipliné, celui de l’économie dite « néoclassique » ou « orthodoxe », qui illustre bien la notion de « matrice disciplinaire » développée par Kuhn (1977). Le deuxième cas porte sur une « Ecole » par excellence, révolutionnaire et hérétique en son temps, celle de Pierre Bourdieu. Le troisième correspond au développement plus récent d’une « sociologie pragmatique », celle des « cités » et des « régimes d’action » dans laquelle je me trouve impliqué depuis plusieurs années. Au-delà d’une simple juxtaposition de cas de figures contrastés, je tâcherai de les différencier au regard de la pluralité des principes qui gouvernent ces organisations de recherche et permettent d’y coordonner les activités de recherche. Ces principes se prolongent dans des dispositifs méthodiques et matériels congruents avec eux et propres à soutenir une coordination effective des actions. Je m’armerai d’un cadre théorique conçu pour distinguer ces principes et rendre compte de leur combinaison, cadre abondamment mis à l’épreuve dans l’étude d’organisations des plus diverses2.

Au delà de la comparaison entre lieux de recherche, mon propos vise à une réflexion sur le rapport entre ces configurations créatives et la nature de leur produit, de leur objet. Ces organisations diffèrent d’autres en ce qu’elles produisent des connaissances générales sur ce qui dirige les conduites humaines. Elles ont en commun de produire des figurations de l’Humanité, plus précisément des formes de gouvernement de la vie humaine en société. Gouvernement d’une vie personnelle au sens du « gouvernement de soi » de Montaigne, gouvernement d’un ménage, d’une maison ou d’un communauté plus étendue jusqu’à des Etats ou des relations internationales. Nous voyons donc apparaître un problème spécifique à ces organisations de recherche : gouvernées par certains principes, au même titre que n’importe quelle autre communauté humaine, elles ont précisément la charge et la responsabilité de faire voir les principes qui gouvernent, en général, les communautés humaines. Comment traitent-elle cette circularité potentielle qui risque d’obscurcir leur clairvoyance ? Ainsi se précise notre interrogation initiale sur le développement d’un savoir nouveau dans les Humanités qui trouve place dans la nouvelle question suivante : quel rapport entretient le développement des Humanités avec celui de l’Humanité tout court ?

La double occurrence du terme « humanité » dans le titre de notre contribution, au pluriel puis au singulier, n’est donc pas un vain jeu sur les mots offert par la langue française, ou anglaise. Il y a une boucle à identifier et à dénouer autour de ce terme dans ses deux acceptions. Un mot encore sur ce mot, en son pluriel, pour achever d’introduire le propos de cet article. Le terme « Humanités » nous permettra d’ouvrir notre réflexion au-delà des strictes sciences sociales. Dans la perspective adoptée ici, je voudrais esquisser la confrontation entre le travail de figuration produit par les science sociales et celui effectué dans d’autres domaines des Humanités, philosophie mais aussi littérature ou autres arts de figuration. C’est ainsi que je souhaiterais rendre hommage à la présente revue NLO qui œuvre très activement et très heureusement à cette confrontation, ainsi qu’aux rencontres annuelles des « Bains » qui se trouvent à l’origine de cet article3. Et c’est pourquoi j’ai retenu le terme de « figuration » plutôt que celui de « représentation ». S’écartant de la notion de représentation sociale omniprésente dans les sciences sociales et attachée à des collectifs, il attire l’attention sur le mode de représentation, la mise en forme, le « représenter comme » qui s’entend dans « figurer ». Pour autant, notre perspective ne procède pas d’un esprit post-moderne qui plongerait tout mode de connaissance dans un unique horizon de « narrativité », que cette connaissance soit produite par la science, l’art, ou quelque conversation ordinaire. Sans les confondre, nous mettons en regard des figurations qui aspirent à une acceptation commune dans les tableaux que les Humanités produisent de la vie humaine en société, et qui sont en cela comparables.

Une courte première partie introduit le cadre d’analyse utilisé dans cet article pour décomposer des configurations créatives ainsi que des tableaux figurés par les Humanités. Une deuxième partie met en œuvre ce cadre dans la comparaison d’une série de configurations créatives contribuant au renouveau des sciences sociales (économie comprise). Une troisième partie esquisse l’extension de la confrontation aux arts littéraires de la figuration.
  1   2   3   4   5

similaire:

Configurations creatives dans les humanites et figurations de l’humanite icon3. Littérature française et francophone comparée
«Sciences de l’Education». Dans ces conditions, le domaine «Humanités» entend valoriser ces compétences spécifiques, en mettant en...

Configurations creatives dans les humanites et figurations de l’humanite iconCours de philosophie ? «Philosopher, c’est résister !»
«distinguer» dans la société. Le baccalauréat institué sous Napoléon, est indissociable d’une culture philosophique. Ce n’est pas...

Configurations creatives dans les humanites et figurations de l’humanite iconRésumé L’histoire des débuts de l’informatique dans les universités...

Configurations creatives dans les humanites et figurations de l’humanite icon«Sport et Humanités»
«fait social total»; pour cette raison, IL semble nécessaire de tracer les lignes directrices d’une réflexion qui trouve écho dans...

Configurations creatives dans les humanites et figurations de l’humanite iconDe nouvelles configurations pédagogiques ?

Configurations creatives dans les humanites et figurations de l’humanite iconBourdieu, raisons pratiques, p. 16 Introduction : de l’émergence...
«cas particulier du possible», selon le mot de Gaston Bachelard, c’est-à-dire comme un cas de figure dans un univers fini de configurations...

Configurations creatives dans les humanites et figurations de l’humanite iconChristian Grataloup : "Il faut désormais penser l’histoire à l’échelle...
«spécial histoire» d’Enjeux-Les Echos, «Les routes qui ont changé le monde», parution le 5 juillet 2013

Configurations creatives dans les humanites et figurations de l’humanite iconLes engagements à propos du rôle de la culture dans les villes durables
«comme document d’orientation des politiques publiques de culture et comme contribution au développement culturel de l’humanité»

Configurations creatives dans les humanites et figurations de l’humanite iconDoctorale Humanités et Sciences de l’Homme

Configurations creatives dans les humanites et figurations de l’humanite iconL’essai sur le principe de population
«De l’origine des espèces ou des lois du progrès dans les êtres organisés». Dans cette préface, l’auteur semble vouloir appliquer...






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
e.20-bal.com