Réunion thématique approfondie





télécharger 229.3 Kb.
titreRéunion thématique approfondie
page10/10
date de publication21.10.2017
taille229.3 Kb.
typeRéunion
e.20-bal.com > comptabilité > Réunion
1   2   3   4   5   6   7   8   9   10

Olivier KLEIN

Monsieur Brau ?

Michel BRAU

Je voudrais vous dire que, bien sûr, nous risquons de ne pas voir cette ligne mais il faut que nous anticipions, que nous pensions à nos enfants, à nos petits-enfants. C’est pour cela que nous avons présenté un projet qui ne sera pas réalisable du premier coup, mais qui permet un maillage ultérieur de l’ensemble Aquitaine et Midi-Pyrénées. On sait très bien que les choses ne vont pas se faire d’un seul coup, mais je crois qu’il faut penser à l’avenir.

Quand j’emprunte par exemple les voies de contournement de l’agglomération paloise, je me dis que si quelqu’un avait pensé un peu mieux à l’avenir, on n’aurait pas les embouteillages qu’on a quotidiennement, sur ces voies de contournement. Il est de notre devoir de penser à ce qui va se passer dans l’avenir et à essayer de prendre les dispositions qui s’imposent.

Vous parliez de la Pau-Canfranc. J’ajouterai que dans le schéma que nous avons présenté, vous avez vu qu’il y a une ligne qui va à Pau et qui peut se poursuivre dans le droit chemin vers Oloron, le Somport. Nous n’avons pas perdu de vue que de l’autre côté des Pyrénées, à Huesca, il y a une ligne à grande vitesse espagnole. Pourquoi ne pas penser que cette liaison par Oloron, pourrait se poursuivre plus vers le Sud et se raccorder un jour, soit actuellement puisque les spécialistes disent que le TGV peut passer à 100 Kms/heure dans le tunnel hélicoïdale existant. Je leur en laisse la responsabilité.

Je suis béotien en matière de chemin de fer mais je vois que mon voisin de gauche, hoche la tête. Je laisse la responsabilité à ceux qui l’ont affirmé mais de toutes les façons, il y a certainement, de ce côté-là, dans cette ligne qui va au sud d’Oloron, des possibilités de traverser qui sont certainement, beaucoup plus faciles que celle qui était prévue à Pierrefitte, sous le Vignemale.

Olivier KLEIN

Je voulais simplement, à propos de ce scénario 3 bis, interpeller la SNCF. Comment vous appréciez le potentiel de trafic - si j’ai bien compris, c’est ce qui intéresse le transporteur - de cet aménagement potentiel ?

Jean-François PAIX

Tout d’abord, je trouve très intéressant qu’il y ait un projet, une réflexion qui soit menée par vous, par le territoire, et que vous essayez de peser sur les décisions pour tirer le meilleur parti d’un projet qui se présente actuellement. Vous avez bien compris qu’il y avait une opportunité, je trouve cela très bien qu’il y ait un projet comme cela, qui soit à votre initiative.

De plus, je trouve que votre projet est une vision d’ensemble, qui fait penser finalement, à un schéma complet d’aménagement de l’ensemble du Sud-ouest. Je trouve que c’est effectivement intéressant. Je pense que votre projet est à étudier. Il est à étudier par RFF en tout premier lieu. Nous, on l’examinera également de notre côté.

Il y a juste une question que j’ai envie de vous poser finalement, qui est celle de la desserte de Dax. Il me semble que votre projet peut, peut-être, poser un problème pour la desserte de Dax. Ce que je peux ajouter pour nous, c’est que la desserte de Dax ou le pool de Dax, a un poids assez important. On fait un trafic, c’est un marché assez important, qui est à peu près équivalent à celui que l’on a pour l’ensemble des villes de la côte Basque ou bien, à peu près équivalent également, à celui de Pau, Tarbes et Lourdes.

Olivier KLEIN

Merci Monsieur Paix.

Jean-Pierre BOMBAUD

Je suis technicien de l’agglomération Pau-Pyrénées. J’ai fait partie du Comité technique dont a parlé Christian Maudet, tout à l’heure. Je confirme bien que dans ce Comité technique, un des scénarios était un scénario Est qui passait à l’Est de Dax, à travers la Chalosse. Y était d’ailleurs, à l’époque, André Labarrère, le Président de la Communauté d’Agglomération. Il avait écrit au Président de RFF pour lui dire tout le bien qu’il pensait de ce scénario et que de son point de vue, ce scénario devait être étudié et mis au débat public.

RFF a préféré s’orienter vers ce qu’on a vu aujourd’hui, avec un scénario qui passe au Nord de l’Adour et un maillon d’une trentaine de kilomètres, qui relie Dax à la voie Pau-Bayonne aujourd’hui. Ce choix est le choix de RFF. Ce qui m’interroge et me laisse extrêmement perplexe aujourd’hui, c’est qu’on puisse dire que pour étudier ce scénario-là, qui nous a été présenté en Comité technique, il faille 18 mois d’étude. Je suis extrêmement perplexe, pour ne pas employer un autre mot beaucoup plus fort.

Il ne faudrait pas que le délai qu’on donne ce soir, 18 mois, qui est un délai inacceptable par tout le monde, soit un délai repoussoir pour qu’on esquive l’étude de ce scénario. Il a certainement des inconvénients environnementaux de coût, mais aussi des avantages. Vraiment aujourd’hui, en tant que technicien, je souhaite que ce scénario, si le Conseil d’administration de RFF en décide après l’avis de la Commission, soit réellement étudié dans un délai acceptable et raisonnable.

Olivier KLEIN

Merci. Vu l’heure, avant de donner la parole à RFF pour répondre à cette interpellation, on va prendre une dernière question, s’il y a un volontaire. Sinon, on passe tout se suite à la conclusion. Messieurs, si vous voulez ajouter un mot, ensuite, RFF.

Jean-Louis CARRERE

Un mot, tout simplement pour dire que nous sommes heureux de voir que, nos propositions sont prises en considération. Nous espérons qu’elles seront étudiées rapidement et sérieusement. Qu’on ne les rejettera pas, sous prétexte qu’il y a un peu d’utopie ou un peu de chimère dans nos projets. Tout ce qui nous importe, nous, c’est que le Béarn soit désenclavé véritablement, le Béarn et toute cette région de l’Adour dont la LGV fait partie du désenclavement. Merci d’être sensibles à nos préoccupations. Pensez bien que nous allons suivre attentivement ce que vous allez décider, comme nous le faisons pour tous les projets que nous suivons, en particulier les projets routiers qui ont peut-être un peu avancé grâce à nous, dans notre région.

Olivier KLEIN

Monsieur Lucchini ?

Louis LUCCHINI

Pour en rajouter un peu, je souhaiterais que ce que nous faisons de manière unie, ne capote pas ou n’ait pas quelque part, une réponse technique. Je rappellerais que la ligne de Canfranc a capoté tout simplement parce qu’un wagon de maïs avait fracassé un pont. A mon époque, un pont à refaire, ce qui ne coûtait pas, je ne crois, pas des millions ou des milliards de centimes si je réactualise, mais tout simplement, c’est un argument qui a permis de fermer la ligne. Je souhaite que ce que nous avons dit là, ce soir, et vos réponses, Messieurs, ne soient pas de la pure courtoisie. Vous êtes des gens courtois. Nous avons foi en vos paroles. Ces propositions - je rappellerai ce qu’avait dit Monsieur Bombaud – il y avait eu une inscription technique. Il est vrai qu’elle est passée un peu à la trappe. Dans le fond ce n’est que : coucou, me revoilà ! Nous souhaitons que vous la preniez en considération car pour nous, ici, c’est la meilleure de loin.

Olivier BRAU

Monsieur Brau ?

Michel BRAU

Juste un mot pour souligner que ce projet que nous avons présenté ce soir, est soutenu à la fois par tous les représentants de toutes les tendances politiques, par la Communauté d’Agglomération, par le Conseil général, par l’Association BAP, par la Chambre de Commerce. Je dirai que c’est peut-être une novation dans le Béarn. Il y a, aujourd’hui, un consensus total sur ce projet. Je pense que c’est un élément important, qui devrait vous inciter à vraiment prendre les choses en considération. Je vous le remercie de le faire.

Olivier KLEIN

Alors, RFF et en particulier, sur le délai d’étude nécessaire. D’une part, y a-t-il besoin de 18 mois et d’autre part, 18 mois, est-ce que ce serait rédhibitoire ? Qu’est-ce que cela change par rapport au calendrier avenir ?

Christian MAUDET

Deux points très rapides dans cette fin de réunion. Quand je disais tout à l’heure qu’il y avait des études nouvelles à faire sur cette proposition, c’est qu’on n’ait pas uniquement, comme c’était rappelé, un contournement de Dax par l’Est. Là, pour reprendre le terme, c’est un corridor de passage complètement nouveau, au Sud-est de Mont-de-Marsan, dans la région d’Hagetmau, plus la recherche d’un tracé de lignes nouvelles jusque par ici. C’est plus conséquent que simplement reprendre des scénarios précédents.

Quand je disais en gros, 18 mois d’étude, c’est à peu près le calibre d’études préliminaires. Rappelons qu’une fois la décision de RFF est prise, il n’y a pas que le délai technique de réalisation des études. Il faut d’abord se mettre d’accord avec les partenaires sur leur financement. Jusqu’à présent, après la décision de RFF, c’est souvent ce qui a été le plus long - à se mettre d’accord avec les partenaires pour savoir ce qu’on finançait comme études.

Olivier KLEIN

Une manière élégante de renvoyer la balle. Merci. Il nous reste à conclure cette soirée. Ce que je vous propose, c’est de nous retrouver tous pour poursuivre ces discussions ou d’autres, autour d’un pot, juste devant la salle, dans le couloir, à l’entrée. Merci de votre patience et de votre participation. Prochain rendez-vous, parce que ce n’est pas bien loin et c’est important, c’est demain, à Dax, sur les questions de financement. Que la ligne vienne à Pau ou pas, s’il y en a une, il faudra la payer.


Pau, le 24 octobre 2006
1   2   3   4   5   6   7   8   9   10

similaire:

Réunion thématique approfondie iconRéunion thématique approfondie

Réunion thématique approfondie iconRéunion thématique approfondie

Réunion thématique approfondie iconRéunion thématique approfondie
«Projet ferroviaire Bordeaux Espagne». Avant de présenter cette soirée, je vais passer la parole à Monsieur Dufau, Député-Maire qui...

Réunion thématique approfondie iconRéunion thématique, Veynes, le 29 juin 2005

Réunion thématique approfondie iconRéunion 29 mars 2007 Compte rendu
«blog» sur la thématique «lolf et collectivités locales» afin de permettre d’atteindre simultanément différents objectifs

Réunion thématique approfondie iconRencontre du 12/10/16 thematique
«lieu de recueil des besoins et expression des participants». Accueil café sucrerie en début de réunion, 20h15

Réunion thématique approfondie iconRésumé L’apparition de la thématique de la diversité depuis les années...

Réunion thématique approfondie iconProces-verbal de reunion
«pot» délicieusement concocté par l’instance dirigeante, la réunion a débuté sous la présidence de Laurence Molines, qui ouvre la...

Réunion thématique approfondie iconC’est un très grand plaisir pour moi de «présenter» Thibault Gajdos,...
«présenter» Thibault Gajdos, car si je suis dsa en charge de la thématique Economie, gestion, cognition et linguistique, je suis...

Réunion thématique approfondie iconRéflexions du codev
«2015-05-11 codev – notes de la réunion» les questions posées aux élus lors de la réunion du 05 novembre 2015 et les réponses tels...






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
e.20-bal.com