Rapport de pers 2





télécharger 378.66 Kb.
titreRapport de pers 2
page3/10
date de publication02.08.2017
taille378.66 Kb.
typeRapport
e.20-bal.com > comptabilité > Rapport
1   2   3   4   5   6   7   8   9   10

- L’effectif : combien de personne travail sur ce service ?


VI/    Osiatis dans les années à venir


  • - Quels nouveaux services pour le futur ?

  • - Osiatis a-t-elle une politique à long terme mise à part celle de se développer ?


Deuxième partie Interview  (Précisions ou confirmation des éléments acculez durant l’enquête) :


  • - Combien d'implantations en France ? 34/44 ? A l’étranger ? 10/44 ?

  • Chiffre d’affaire prévisionnelle ? D’après Euroland finance il serait environ de 252 Millions en 2008 et de 265 Millions en 2009, cela semble t-il réaliste et surtout conviendrait-il a votre politique de développement ?

  • - Quels effectifs en France, sources disent 2648 a 3000 en 2007 ?



Remarque personnelle : Aucune publication ailleurs que radio et blogs professionnels, y a-t-il des raisons à cela ?
b) Le rendez-vous.
- Evolution de l’image qu’on ce fait d’Osiatis dans le temps du projet du Pers2
L’image que l’on c’est fait de l’entreprise à beaucoup évolué. Car lorsque que l’on nous a attribué l’entreprise Osiatis nous ne savions rien de son activité.

La semaine qui a suivi l’attribution des sujets, lors de la première réunion, nous rencontrions déjà nos premières difficultés. Osiatis se spécialise sur 4 métiers complémentaires : l’infogérance d’applications et d'infrastructures, l’ingénierie d’applications et d'infrastructures, la maintenance des systèmes critiques et le consulting. Et lorsque nous avons voulu définir ces 4 activités nous sommes tombés sur un vocabulaire informatique qui nous échappait un peu. Mais grâce à de nombreuse recherche nous commencions à saisir l’activité de l’entreprise Osiatis. Lors du choix du service que nous voulions étudier, nous décidions de prendre l’infogérance car c’est l’activité principale d’Osiatis. Mais là encore nous sommes tombés sur l’obstacle du vocabulaire. Nous avions une réelle difficulté à différencier l’infogérance global, complète, évolutive et l’infogérance sélective. C’est lors de l’interview avec M. Desprez que nous avons pu maîtriser entièrement notre sujet. Directeur de la communication de l’entreprise il a su nous expliquer parfaitement le service de l’infogérance sélective, lequel nous avons choisi car c’est l’activité principale de l'entreprise.


  1. - La mise au point du questionnaire


Le questionnaire c’est divisé en sous-catégorie de questions. Notre questionnaire commence donc par des questions générales qui portent sur l’entreprise et sur le marché. Ensuite nos questions deviennent un peu plus précises, avec l’offre et la demande. Pour finir avec des questions très précises sur un service de l’entreprise et sur sa stratégie future. Ainsi nous avons pu aborder un champ assez vaste sur l’entreprise et ses activités en plus de gagner du temps et d’obtenir le plus d’informations.



  • - L’attente de l’équipe


Osiatis est une société qui fait de l’infogérance. Le vocabulaire est vaste et compliqué pour essayer de comprendre réellement tout ce que concerne la société. Une des premières attentes de l’équipe à été de pouvoir grâce à l’interview éviter tout les amalgames que l’on pouvait faire avec le vocabulaire. D’autre part il était difficile pour le groupe de bien maîtriser le marché sur lequel se situait Osiatis l'interview serait donc une occasion de répondre à nos interrogations. L’interview est également l’occasion d’avoir un contacte directe avec un personne de la société. Enfin l’interview est la concrétisation de tout un travail sur l’entreprise car il permet de combler les derniers détails du projet et ainsi de marquer la fin du projet.

- Le déroulement de l’interview ses temps forts
C’est le directeur de la communication de la société Osiatis, Mr Jean Desprez, qui nous a accueillis pour l’interview. Il s’occupe de la communication interne et externe, car du fait que Osiatis soit côté en bourse, la communication financière de l’entreprise est importante. Il est dans l’entreprise depuis ça création c’est à dire depuis 10 ans.
a) L’entreprise
L’entreprise Osiatis se trouve sur le secteur de l’informatique, c’est une SSII et sa principale activé est de s’occuper du matériel informatique des entreprises pour qu’il marche de la meilleur façon mais aussi qu’il suive les dernières évolutions tout en leurs coûtant moins chère. L’entreprise se positionne donc sur un secteur différent des constructeurs. Le métier d’Osiatis c’est de se substituer au client pour exploiter, administrer, supporter, maintenir, faire évoluer leur infrastructure informatique et leurs applications. L’infogérance est notre activité principale car elle en constitue 80%, les autres 20% sont l’ingénierie et le consulting. L’organisation de l’entreprise est fonctionnelle. La direction administrative, financière et des ressources humaines occupent moins 200 personnes de l’effectif total d’Osiatis. Tandis que la direction de la production occupe la majorité de l’effectif d’Osiatis avec plus de 2500 personnes. En ce qui concerne la structure juridique, Osiatis est une société anonyme à directoire et conseil de surveillance. Elle est contrôlée par un actionnaire majoritaire, Buttler. Osiatis possède de nombreuses implantions en France car, par son métier elle doit entretenir une proximité avec ses clients.


  1. Le marché


Osiatis se situe sur un marché de l’entretien service. Ce marché se divise en deux segments : les infrastructures et les applications. On entend par infrastructure tous ce qui filiaterie, c’est à dire les serveurs, les systèmes d’exploitation mais également les câbles qui font marcher toute l’informatique d’une entreprise. Le segment des applications consiste à faire en sorte que l’application installée sur le réseau informatique d’une entreprise marche mieux mais aussi à faire évoluer ces applications pour qu’ensuite cela fonctionne mieux. Cependant Osiatis ne crée pas de logiciel.

Osaitis est la 5ème SSII sur son marché. Ses principaux concurrents sont “Atos, Hystéria, Sogétie et CapGemini”. Osiatis est essentiellement une société de grand compte. Cela représente la majorité de son chiffre d’affaire. Cependant Osiaits se déplace petit à petit sur le mid-market car il y a moins de concurrence et que cela paye mieux. Enfin on entend par mid-maket, une société qui a au moins 200 à 300 postes de travail.
c) L’offre
L’offre n’a pas une grande importance sur le marché de l’infogérance. Le marketing n’a donc pas une place importante, c’est un marché très concurrentiel ou la différenciation est difficile. L’innovation ne se fait dans les services mais de la façon dont l’entreprise traite les problèmes du client. Osiatis est donc sur un marché tiré par la demande.
d) La demande
Comme nous l’avons montré précédemment la demande à un rôle fondamental sur le marché de l’infogérance. Il est difficile pour Osiatis d’aller voir ses clients et de vendre un service dont ils n’ont pas besoin. C’est donc ces clients qui viennent à lui, qui exposent leurs leurs problème et Osiatis doit pouvoir leur proposer une solution.
e) L’infogérance sélective
On distingue deux types d’infogérance. Il y a l’infogérance globale et l’infogérance sélective. L’infogérance globale c’est quand une SSII remplace entièrement le matériel et l’effectif informatique d’une entreprise. Cette pratique ne marche pas vraiment en France. Osiatis propose donc de l’infogérance sélective, elle s’implante dans l’entreprise par petit bout. L’entreprise fait sous-traiter une partie de son entreprise et si elle est contente elle sous-traite un autre petit bout de son entreprise. De plus l’infogérance sélective se centre sur la direction informatique et non la globale ce qui rassure plus l’entreprise. Le métier d’Osiatis c’est de se substituer au client pour exploiter, administrer, supporter, maintenir, faire évoluer leur infrastructure informatique et leurs applications.
f) Osiatis dans les années à venir
La stratégie d’Osiatis dans les années à venir est qu’elle va se servir de son image de société spécialiste dans l’infrastructure et les applications. Cela leur donne une position valorisante par rapport aux autres entreprises cependant c’est une stratégie à court terme. Grâce à ses bons résultats Osiatis investie pour préparer son avenir. Et cet investissement sert principalement à l’élargissement de l’entreprise dans le segment de l’application car c’est un marché plus porteur que le marché des infrastructures. A long terme Osiatis compte se généraliser petit à petit en élargissent ses fonctions.
c) Notre synthèse.
L’interview nous a apporté beaucoup en termes de clarté, et de précision. Nous nous sommes rendu compte que beaucoup d’informations étaient erronées et de ce fait nous avons fait de nombreuses modifications ou adaptations dans certain point de notre rapport.

Ensuite, les informations recueillies grâce a M Desprez sur la stratégie commerciale et marketing a été bien plus que précieuse. Bien que le groupe sur son site Internet affiche une rubrique traitant sur ce sujet, il n’y a avait rien de bien pertinent à exploiter pour notre dossier, or notre intervenant a su nous expliquer leur démarche, avec précision et pédagogie. Nous pouvons dire que nous avons été chanceux d’obtenir un rendez-vous avec le directeur de la communication car sans nul doute, il nous exposé les activités de l’entreprise qui sont assez complexes en un discours limpides et avec beaucoup de bons sens.
En résumé cette interview que nous avons faite en fin de projet a influencé tout notre rapport. En effet nous avons eu en 1h30 une vision globale et en même temps précise d’Osiatis, que nous n’avions pas acquis en presque deux mois de recherches. Une même vision que nous avons tenté de faire transparaître dans la partie suivante, qui traite donc de l’entreprise en elle-même.
II - Osiatis, une stratégie pour se démarquer

II - OSIATIS, une stratégie pour se démarquer
A. OSIATIS
a) Sa présentation, son actualité, son historique
Afin de présenter au mieux l’entreprise OSIATIS, nous avons préféré avant toute chose, commencer par une description générale de celle-ci, pour ensuite dans un soucis de cohérence et pour une meilleur compréhension, continuer avec un bref historique de sa création et de son évolution.
Présentation :
OSIATIS est donc une entreprise qui fait partie de ce que l’on appelle les sociétés de service en ingénierie informatique (SSII). Par définition elle se situe dans le secteur tertiaire.

OSIATIS se veut spécialiste de l’infogérance sélective et évolutive aux infrastructures mais elle dispose également d'offres complémentaires en ingénierie, gestion des services et maintenance des infrastructures et des applications.

Son but est principalement de proposer des ingénieurs (en informatique, électronique …) aux grandes entreprises (tels que EADS, Alcatel, Thales, SNCF …) mais aussi aux PME (Petites et Moyennes Entreprises).

En général, le service proposé par l’entreprise est l’envoi d’ingénieurs au sein de l’entreprise où se crée par la même occasion un service informatique. La durée de cette prestation de service (que l‘on nomme « mission ») est variable, elle est comprise en général entre 3 à 18 mois, elle dépend bien évidement de l’exigence et des besoins du client.

De ce fait, on pourrait donc penser que OSIATIS en tant que SSII, est quelque peu semblable à une entreprise qui offre des services d’intérim ; en réalité il est important de noter que la différence réside dans le fait que l’ingénieur est rémunéré par OSIATIS et non par l’entreprise dans laquelle il exécute sa mission (le salaire pour l’employé est donc fixe).
Enfin, l’informatique étant un domaine relativement récent en entreprise, les services proposés et inhérents à celui-ci le sont alors également. On constate que le marché de ces services est qualifié de « marché les plus prometteurs » par les professionnels, ce qui nous renseigne et nous fait donc comprendre que OSIATIS soit une jeune entreprise qui s’est construite autour de la demande croissante dans ce domaine.

Pour finir, Osiatis étant une entreprise récente, il est plus facile au jour d’aujourd’hui d’avoir une « overview » sur celle-ci, c’est pourquoi il est intéressant de consulter les articles la concernant ainsi son bref historique (présenté ci-dessous) afin de s’en faire une idée. On remarquera que l’historique est tiré du site officiel de l’entreprise, ainsi que les commentaires qui y sont joints.

Un bref historique :

Avant de donner l’historique d’Osiatis telle qu’elle est aujourd’hui, on précisera tout d’abord un point qui semble avoir été oublié, du moins c’est ce que nous avons pu constater durant notre « investigation ».

Osiatis est issue de Thomainfor, une entreprise établie à Villacoublay jusqu’en 1997, moment où elle a été rachetée par le fonds privé Butler Capital Partners alors qu’elle connaissait de graves problèmes financiers. Thomainfor donc une fois passé sous la tutelle de BCP, spécialiste dans le redressement d’entreprises en difficultés, deviendra une année plus tard, l’entreprise Osiatis. Osiatis a donc été créé à partir des actifs de Thomainfor.

« Principales dates repères d’Osiatis, depuis sa création en 1998...

  1998 : Lancement du CustomerWare, offre spécialisée de services aux infrastructures distribuées fédérant infogérance, maintenance et conseil Certification ISO 9001 pour l’ensemble des activités.

  1999 : Première acquisition : T2M, société spécialisée dans la maintenance de serveurs et stations UNIX.

  2000 : Acquisition de Novecom, société spécialisée en architecture et intégration de systèmes et réseaux et en sécurité du système d’information.

  2001 : Deux acquisitions : S.N.S., société positionnée sur l’administration UNIX et l’ingénierie de stockage et CARMA, société spécialisée dans la sécurité et l’administration de systèmes et réseaux.

  2002 : Fusion des sociétés NOVECOM, SNS, et CARMA avec la filiale française une seule entité opérationnelle : Osiatis France. Certification ISO9001 renouvelée, selon la version 2000 de la norme, pour l’ensemble des activités.

  2004 : Acquisitions de QUALIFORCE, spécialiste de l’ingénierie et du support des infrastructures UNIX et PEOPLEWAY, société spécialiste de l’ingénierie et de l’intégration des outils de gestion des infrastructures.

  2005 : Fusion avec Focal. 2005 est une année charnière pour Osiatis. Fort de ses résultats, de la solidité de son fonds de commerce, de l’expérience de son management et du soutien de son actionnaire principal, Osiatis prend le contrôle, le 21 février 2005 de Groupe Focal. Ce groupe français coté en Bourse, d’une taille comparable à celle d’Osiatis, est constitué de sociétés spécialisées en gestion des infrastructures distribuées, tierce maintenance applicative et ingénierie des applications. Le calendrier de rapprochement particulièrement ambitieux a été tenu. Dès le 1er juin 2005, l’organisation du nouvel Osiatis est opérationnelle.

L'Assemblée Générale du 30 juin 2005 a approuvé cette décision ; ainsi à compter du 1er juillet 2005, l'action Osiatis est cotée sur l'Eurolist by Euronext Paris en lieu et place de l'action Groupe Focal4.

  2006 : Osiatis a vu l’acquisition, en juillet de la société Synapsys forte d’une dizaine d’ingénieurs experts en technologies d’infrastructures Microsoft (architecture système, Server Management System, Microsoft Operating Management...). Début décembre, la société d’ingénierie applicative Genesis Région Sud rejoint Osiatis. Ses 18 collaborateurs réalisent sur la région Sud-Ouest des prestations de conseil, d’audits applicatifs, de direction de projets et de développement. »

Après lecture de cet historique, il apparaît clairement que OSIATIS est une entreprise jeune et vraiment dynamique, qui a su évoluer efficacement afin de se développer et de s’adapter au marché. Cette entreprise semble donc ambitieuse, ce qui se constate aisément au travers de tous ses communiqués ; qui semblent chaque fois montrer la bonne santé et le dynamisme de l’entreprise. En effet, en regardant leur taux de croissance sur le chiffre d’affaire, la marge net etc. Tous les compteurs affichent des données positives.

Pour étayer ceci, nous avons décidé de donner quelques éléments de son actualité, ce qui nous a permis de mieux comprendre à quel rythme se développe l’entreprise.


Son actualité :
En ce qui concerne l’actualité d’Osiatis, on a pu constater qu’il n’y avait pas d’articles à leur sujet sur support papier, que l’on pourrait par exemple trouver dans les kiosques.

En revanche, sur de nombreux blogs ou sites professionnels il y a des articles retraçant les événements importants de l’entreprise. Mais, même si l’information semble vraiment circuler sur Internet, on remarque bien vite qu’elles ont toute les mêmes origines (ou presque), à savoir le site officiel.

On peut donc en conclure que faute de se faire publier, Osiatis se charge elle-même de ce travail, avec efficacité car les flots d’informations sont importants à tel point qu’il est parfois difficile de faire la part des choses.

Enfin, pour faire la synthèse de son « actualité », nous avons divisé les informations en deux. Nous aborderons tout d’abord l’actualité du marché d’Osiatis (en 2007), puis les événements majeurs de celle-ci (dont les informations datent de moins de trois mois).
Marché:

  • « En 2007, le cabinet Pierre Audoin Consultants classe Osiatis au 7ème rang des SSII sur le métier infrastructures et challenger sur le métier applications.

  • En France, le marché des services aux infrastructures et applications sur lequel opère

Osiatis a affiché en 2006 une croissance de 6,5 % (source PAC 2007). » 5 

  • « Une étude estime à 1010 millions d'euros en 2007 le marché de l'infogérance sélective autour des plates-formes applicative (PFA) »6, domaine où Osiatis se veut spécialiste. Ce marché devrait d’ailleurs connaître une croissance de 15,4% entre 2007 et 2008.


Evénement7 :
1   2   3   4   5   6   7   8   9   10

similaire:

Rapport de pers 2 iconRapport de pers 2

Rapport de pers 2 iconL’interaction entre rapport de concurrence et rapport de production salarié

Rapport de pers 2 iconLe rapport du commissaire aux comptes sur ce rapport

Rapport de pers 2 iconRapport gros-bourdieu rapport lesourne

Rapport de pers 2 iconRapport du Congrès de Rome
...

Rapport de pers 2 iconRapport de soutenance pour la thèse de
«le rapport au savoir» au-delà des bibliothèques et des thèses qui s'y rapportent

Rapport de pers 2 iconRapport salarial
«Le syndicat chinois : une institution au cœur du rapport salarial», à paraître, Mondes en Développement, N° 170, p. 141-156

Rapport de pers 2 iconRapport Rapport financier
«personnes âgées» depuis le 1er janvier 2003. En lien avec les associations du mad, nous avons mis en place le portage de repas à...

Rapport de pers 2 iconDiscutions sur le rapport de conjoncture : Mise en forme du rapport...

Rapport de pers 2 iconLe rapport présenté à la 10
«Pratiques d’excellence» en matière de mobilité durable dans les Alpes. Certaines de ces pratiques, concernant également les déplacements...






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
e.20-bal.com