Montpellier notre ville / n° 367 • avril 2012





télécharger 0.63 Mb.
titreMontpellier notre ville / n° 367 • avril 2012
page1/12
date de publication22.05.2017
taille0.63 Mb.
typeDocumentos
e.20-bal.com > Biología > Documentos
  1   2   3   4   5   6   7   8   9   ...   12
MNV 367

montpellier notre ville / n° 367 • avril 2012 / www.montpellier.fr
La Ville achète

les 35 hectares de l’EAI

Actualités page 6
..............................................................................................................

...........

p2

Sommaire
P4

Nouvelles de la ville

Elections présidentielles

Six bureaux de vote changent d’adresse, dès le premier scrutin le 22 avril.

P10

La ville évolue

Se déplacer autrement

Avec le lancement des lignes 3 et 4 de tramway et la mise en place progressive du Plan local de déplacements, chacun d’entre nous est invité à changer ses habitudes.

P 19

Quartiers

p 20

Montpellier centre

L’école d’ingénieurs EPF accueille sa première promotion.

P 22

Cévennes

Reconversion de l’ancien boulodrome Antoine-Perrier.

P 24

Croix d’Argent

Un couple de Paul-Valéry s’engage.

P 26

Hôpitaux Facultés

Un projet social intergénérationnel.

P 28

Mosson

Participez à une création artistique !

P 30

Port Marianne

Un nouveau président pour le comité de quartier Port Marianne sud.

P 32

Prés d’Arènes

46e tournoi de foot du Saint-Martin Gazelec.

P 3

Art de vivre

P36 / Zone artistique temporaire

Du 7 au 9 avril, la 4e ZAT s’invite à Celleneuve avec des spectacles qui oscillent entre réalité et fiction.

P43 / Jumelage

Le maire de Bethléem signe à Montpellier les accords de coopération.

P44 / Ensemble médiéval hébraïque

Les premiers résultats de l’étude archéologique.
WWW

montpellier.fr

Découvrez la web tv et toutes les vidéos réalisées par la Ville. Parmi les nouveautés, un reportage sur la 4e mairie de proximité Aubes - Pompignane, inaugurée le 13 mars dernier par les élus. Ouverte depuis le 16 janvier, elle permet aux riverains de disposer des mêmes services qu’à l’hôtel de ville.
kiosque

Tempo de printemps est disponible dans tous les points de distribution.

Tip Top printemps est en distribution depuis le 15 mars.
.........................................................................................................................

p3

Edito

Hélène Mandroux, maire de Montpellier
Deux décisions majeures pour l’avenir de Montpellier

Ces dernières semaines ont été marquées par deux événements exceptionnels, qui feront date dans l’histoire de Montpellier : l’achat, le 27 février, des 35 hectares de l’ancienne école d’infanterie et le jumelage officialisé le 16 mars avec Bethléem en Palestine.
Un nouveau quartier

aux portes du centre-ville

Le site de l’EAI, situé dans le quartier Lepic à Croix-d’Argent, va constituer à terme un nouveau quartier de 2 500 logements. Cela va générer aussi des perspectives de créations d’emplois. L’acquisition de l’EAI est de la même importance que l’achat des terrains militaires qui ont permis de bâtir Antigone dans les années 80. Après des mois de négociations serrées, un accord a été conclu entre la Ville et l’Etat. Les 15 hectares du parc Montcalm demeureront le poumon vert de l’ensemble. Près de 2 500 logements (dont un tiers de logements sociaux) sortiront de terre dans les dix années qui viennent. Pour faire face à l’urgence, 164 logements seront proposés aux étudiants, en partenariat avec le Crous, à partir de la rentrée prochaine. Puis dès cet été, des urbanistes seront consultés, afin de définir un projet d’aménagement en tenant compte des six projets déposés dans le cadre de l’appel à idées et des contraintes imposées par la Ville : le respect de la trame verte, l’ouverture sur l’avenue de Toulouse et la prise en compte du passage de la 5e ligne de tramway à l’horizon 2017.
Un jumelage symbolique

Le 16 mars, le jumelage avec la ville de Bethléem a été officialisé à Montpellier, avec la venue du maire, Victor Batarseh. Après Louisville, Heidelberg, Barcelone, Chengdu, Tibériade, Fès et Tlemcen, Bethléem est la 8e ville jumelle de Montpellier. Chaque jumelage a son histoire. Mais celui-ci a une signification toute particulière : il est l’illustration de ce qu’est et fut Montpellier au gré de son existence millénaire. Une ville née de la rencontre de médecins juifs, chrétiens et arabes. Une ville où les traditions d’accueil, de dialogue et de tolérance ont toujours prévalu. Une ville où les cultures et les croyances ont toujours cohabité. Ce jumelage est presque une évidence du fait de la similitude dans l’histoire de nos deux villes et des symboles dont elles sont porteuses. À travers ce jumelage, le principal message que je veux délivrer est évidemment un message de paix. En nous jumelant avec une ville palestinienne, nous pourrons aider et permettre le dialogue et le développement de projets communs dans le cadre de relations triangulaires France – Israël – Palestine. Un souhait partagé également par le maire de Tibériade qui m’a envoyé une lettre de félicitations pour ce jumelage Montpellier – Bethléem (lire aussi en page 42).

Mes rendez-vous
Un prix pour Montpellier

Le 2 avril, la ville reçoit le prix de l’Académie des sports récompensant les efforts de la Ville en matière sportive.
L’animal en ville

Le 7 avril, rendez-vous sur la Comédie

pour une journée dédiée aux animaux.
Zat à Celleneuve

Les 7, 8 et 9 avril, tous à Celleneuve,

pour la Zat de printemps.
Élections

Le 22 avril, 1er tour des élections présidentielles.
Les Frimousses des créateurs

Les 4 et 5 mai, dans le salon du Belvédère, l’Unicef 34 organise une exposition au profit des enfants de la Corne d’Afrique.

.........................................................................................................................

p4
Nouvelles de la ville

Actualités
Élections. La Ville a réorganisé la localisation de six de ses bureaux de vote.
On vote le 22 avril

Six bureaux de vote changent d’adresse. Les électeurs inscrits  dans les bureaux 1, 2, 7, 46, 62  et 75 iront, dès les prochaines élections  présidentielles du 22 avril et du  6 mai, accomplir leur devoir électoral  dans un nouveau lieu. Les bureaux gardent  le même numéro mais changent uniquement  d’adresse. Les raisons de la rélocalisation sont de différentes natures.  Ainsi en est-il de l’école maternelle  Beethoven (bureau 62) détruite par  un incendie et de l’hôtel de Ville qui hébergeait, avant le déménagement les bureaux n°1, 7 et 46. Le maire a  voulu également rapprocher les électeurs  de leur lieu de vote. Dans le  quartier Ovalie, aucun équipement  scolaire ne pouvait accueillir les  électeurs qui devaient se rendre à  l’école Ronsard, loin de leur domicile.  Mais depuis la construction de  l’école Esope, les électeurs du  bureau 75 peuvent voter au cœur  de leur quartier. Les 120 bureaux  seront ouverts de 8h à 20h.
Le vote par procuration

Question vocabulaire, le mandant  est celui qui donne la procuration,  le mandataire, celui qui la reçoit.  Pour voter par procuration, l’électeur  doit attester sur l’honneur qu’il  lui sera impossible d’aller voter, en  raison notamment d’obligations  professionnelles, d’un handicap,  d’un problème de santé. Le mandant  doit se rendre au tribunal d’instance  ou au commissariat de police  avec une pièce d’identité et remplir  une attestation sur l’honneur intégrée, au formulaire de procuration.  La procuration est obligatoirement  donnée à un électeur inscrit dans  la même commune. L’autorité qui  délivre la procuration adressera le  formulaire de procuration au maire  de la commune sur la liste électorale  de laquelle est inscrit le mandant.  Ce dernier doit informer lui-même  son mandataire car il n’y a plus de  volet destiné au mandataire. De plus,  si vous ne pouvez pas vous déplacer en raison d’une infirmité ou d’une  maladie grave, il est possible d’établir  une procuration à votre domicile.


Infos: 04 67 34 71 21
Photo :

Les bureaux de vote seront ouverts de 8h à 20h sans interruption.

EXERGUE ÉLUE

Magalie Couvert,

adjointe au maire, déléguée aux élections.

Je vous invite dès le 22 avril à accomplir votre devoir électoral et donc à ne laisser personne s’exprimer à votre place.

EXERGUE

Les six nouvelles adresses

Bureau n°1

Maison des relations internationales,

14 rue Descente en Barrat. (remplace l’Hôtel de Ville)

Bureau n°2

Espace Martin-Luther-King, 27 boulevard Louis-Blanc. (remplace l’école Louis-Blanc)

Bureau n°7

Maison de la démocratie, 16 rue de la République. (remplace l’Hôtel de Ville)

Bureau n°46

Hôtel de Ville, 1 place Georges-Frêche. (remplace l’école Anne-Franck)

Bureau n°62

Ecole élémentaire Ronsard, 700 rue Jacques-Bounin. (remplace l’école Ludwig-Van- Beethoven)

Bureau n°75

Ecole élémentaire Esope,
1415 rue de Bugarel. (remplace l’école élémentaire Ronsard)

ENCADRÉ

Où établir sa procuration ?

Tout au long de l’année

• Au Tribunal d’instance, cité Méditerranée, 9 rue de Tarragone, du lundi au vendredi de 8h30 à 12h et de 13h30 à 17h.

Infos : 04 34 08 3142

Trois semaines avant un scrutin :

• À l’hôtel de police nationale, 206 rue Comté de Melgueil, de 9h à 12h et de 14h à 18h du lundi au samedi inclus.

Infos : 04 99 13 50 00

• Au commissariat de police nationale de la Comédie, allée Jules Milhaud, de 10h à 17h du mardi au vendredi inclus.

Infos : 04 99 74 26 74

• Au commissariat de police nationale de la Mosson, 500 avenue de Louisville, de 10h à 17h30 du lundi au vendredi inclus.

Infos : 04 67 40 71 90
Compte tenu des délais d’acheminement postaux, il est recommandé d’effectuer cette démarche au plus tard 5 jours avant le tour de scrutin.
Procuration à domicile, en cas d’impossibilité à se déplacer

Il faut adresser une demande écrite accompagnée d’un certificat

médical à :

• Hôtel de police, services de police de proximité (procurations de vote), 206 rue Comté-de-Melgueil - Montpellier (34000).

Infos : 04 99 13 50 00.

Un officier de police judicaire ou un délégué se déplacera au domicile de l’intéressé.

.….........................................................................................................................
p5
Article 1

Le Conseil municipal des enfants et la Maison de la prévention santé réfléchissent à l’élaboration d’un message d’information sur les allergies respiratoires.
Les p’tits messagers 

«Avec la moquette,  je tousse ! Ma  soeur, elle ne  supporte pas le pollen….  Moi, je suis asthmatique et  les poils de chats me font  suffoquer… ». C’est ce  qu’ont dit les élus du Conseil  municipal des enfants au  docteur Florence Trébubon,  médecin allergologue, lors d’une rencontre le 8 février à  la maison de la prévention  santé à l’occasion d’une journée  organisée par la Ville et Le  Comité français d’observation  des allergies, le CFOA.  «Les enfants élus se sont fortement impliqués car beaucoup sont  allergiques ou connaissent  une personne allergique  dans leur entourage, explique  celle qui a fondé l’école de  l’asthme au service des maladies  respiratoires de l’hôpital  Arnaud-de-Villeneuve.  Ils  savent aussi combien une allergie respiratoire peut être un handicap ». «L’enfant peut être un porte-parole  auprès de  sa famille et de son entourage.  Notre objectif est de réfléchir à des propositions  qui pourraient être faites auprès du Conseil municipal  pour améliorer la vie et  le quotidien des allergiques respiratoires.», ajoute-t-elle.  Avec le CFOA et le docteur Trébuchon,  les enfants ont proposé de sensibiliser le personnel municipal en charge des espaces verts  au danger des trop nombreux  cyprès présents dans  notre région. Ils souhaiteraient aussi  réaliser des alertes pollens  par la presse locale et par le biais des écoles afin d’avertir la population  des pics polliniques.  Enfin, l’idée serait d’informer  les enseignants des dangers  des allergies avec des  prospectus ou des bulletins  d’information. « Communiquer  auprès des enfants  représente une volonté et  un choix pour le CFOA.  Ils prennent conscience très  vite des dangers qui peuvent  exister dans leur environnement. Ils  ont fait preuve d’une grande  sensibilité pour les allergies  respiratoires», témoigne  Catherine Akari, déléguée  générale du CFOA. Avec  Philippe Saillard, leur coordonateur,  les enfants du  Conseil municipal réfléchissent  à l’élaboration d’un message et à la  conception d’une affiche, qui  sera diffusée dans les écoles  et tous les lieux publics de  la ville. Véritable problème  de santé publique, les allergies  respiratoires touchent  aujourd’hui une personne  sur quatre en France, pouvant  provoquer des symptômes  très invalidants. C’est pourquoi,  les enfants de Montpellier ont décidé de se   mobiliser et de dire non aux  allergies !


Photo :

Rencontre du 8 février à la Maison de la prévention santé avec le docteur Florence Trébuchon, médecin allergologue.
Article 2

Journée de la terre. La Ville de Montpellier accueille la chaîne de télévision Gulli, pour un rassemblement dans les jardins du Peyrou, le 22 avril dès 14h30.
Gulli au Peyrou

Après Paris, la dune du Pyla et le Miroir d’eau à Bordeaux, Montpellier reçoit la chaîne de télévision Gulli, dans les jardins du Peyrou pour célébrer la Journée de la terre, le 22 avril dès 14h30. La Ville, dont l’engagement pour la biodiversité est reconnu à l’échelle nationale et internationale est partenaire de cet événement. Les enfants et leurs familles formeront un grand rassemblement afin de soutenir l’association Surfrider foundation qui milite pour la protection des plages, des rivières et des océans. Chaque année, Gulli organise une grande opération de sensibilisation à l’environnement lors de la Journée mondiale de la terre qui existe depuis 1970. Toutes les personnes qui viendront le 22 avril au Peyrou formeront une vague humaine. Une photo de ce rassemblement sera prise et rejoindra l’album des précédentes éditions. Devant un écran géant, de nombreuses animations ludiques jalonneront cette après-midi dominicale parrainée par Pascal Obispo et soutenue par la Ville, et en présence d’animateurs vedettes, Philippe Risoli et Joan Faggianelli. Gulli permettra à l’association Surfrider foundation de nettoyer 5 m2 de plage par participant. Cette vague bleue sera diffusée sur Gulli du 24 au 29 avril.


Infos: 01 56 36 55 69

Photo :

En 2011, sur le Miroir de l’eau à Bordeaux, 6129 personnes s’étaient rassemblées.

BREVES

Formations pour les associations

La Ville propose, à la Maison de la démocratie, un cycle de formations pour les responsables d’associations :

Fiscalité d’une association, le 5 avril de 9h à 12h et 13h45 à 16h45.

Financement d’une association : subventions, dons, legs etc., le 24 avril de 9h à 12h et 13h45 à 16h45.

Infos : permanences.associations@ville-montpellier.fr
Concours photo biodiversité

Vous avez jusqu’au 15 avril pour photographier la faune et la flore ainsi que les plus beaux paysages du bassin méditerranéen. La Ville lance en effet la nouvelle édition de son concours photo dans le cadre de la Fête de la biodiversité organisée les 24 et 25 mai sur l’esplanade.

Infos : www.montpellier.fr
Il pleut, il mouille !

L’agence locale de l’énergie organise un Café climat dans ses locaux, le 3 avril à 18h30 sur le thème : Il pleut, il mouille ! Récupération d’eau de pluie système efficace ou gadget ? Ces rencontres ont pour but la diffusion d’informations concrètes et utiles dans le domaine de la maîtrise de l’énergie. Gratuit et ouvert à tous.

Infos : 04 67 91 96 93
Découverte des jardins

Dans le cadre de l’opération Main verte, la Ville propose des animations autour des parcs et jardins.

• Le 21 avril de 10h à 12h, dans quelques espaces verts du Corum et des Aubes : Mauvaises herbes.

• Le 28 avril de 10h à 12h, Palmeraie Joffre : Palmiers.

• Le 5 mai, square de la Tour des Pins-Place de la Canourgue : Sur les traces des grands hommes.

Inscriptions conseillées, animations gratuites.

Infos : 04 67 20 99 00
.….........................................................................................................................
P6
Nouvelles de la ville

Actualités
EAI. La Ville achète l’ancienne école d’application de l’infanterie. Une concertation sera lancée pour décider du devenir de ces 35 hectares, rendus aux Montpelliérains.
35 hectares pour la Ville

Les négociations ont été serrées mais finalement, un accord a été conclu le 27 février entre la Ville de Montpellier et l’État sur l’achat des anciens terrains militaires de l’École d’application de l’infanterie (EAI). Il en coûtera 19 millions d’-euros. Soit 50 Ä le m², considéré comme un prix raisonnable par la Ville. L’acte de vente définitif devrait être signé avant le 30 juin. À cette date aura lieu le premier versement, soit 6 350 000 Ä, le reste sera versé en deux fois dans les deux ans qui viennent.
2 500 logements

Ce qui a permis d’arriver à ce “ juste prix ”, est la prise en compte par l’État des perspectives d’aménagement du site. «L’acquisition de ces 35 hectares, aux portes du centre-ville est sans aucun doute aussi importante que l’achat des terrains militaires qui ont permis de bâtir Antigone dans les années 80» fait remarquer le maire, Hélène Mandroux.

Cependant, contrairement à son illustre prédécesseur, ce futur quartier ne sera pas totalement urbanisé. Les 15 hectares du parc Montcalm demeureront le poumon vert de l’ensemble. Mais à terme, environ 2 500 logements (dont un tiers de logements sociaux) sortiront de terre dans les dix années qui viennent. D’ores et déjà, une première opération immobilière est programmée. Pilotée par le Crous, elle prévoit la création de 164 logements étudiants. Ils occuperont trois des anciens bâtiments militaires. Pour répondre à l’urgence, ils pourraient être habitables dès l’automne prochain, sous réserve de travaux de rénovation rapides. De nombreux bâtiments vont être rasés, cependant, les deux les plus emblématiques resteront debout. Dénommés Bretagne et Lorraine, ils présentent une valeur patrimoniale. La Ville réfléchit à leur future utilisation. Cité de la jeunesse, studios audiovisuels… Elle saisira les opportunités que peut offrir ce site pour la création d’emplois. Enclave imperméable pendant de nombreuses années, il doit désormais être réintégré dans le fonctionnement urbain de Montpellier.
Un projet ambitieux

Il faut noter que sans attendre l’acquisition effective de l’EAI, la Ville a déjà mis à disposition des Montpelliérains le parc Montcalm et ses installations sportives depuis janvier 2011. C’est un véritable succès et sa fréquentation en témoigne largement.

Dès que l’accord a été conclu, les services de la Ville ont poursuivi leur réflexion sur l’aménagement des terrains. Pour cela, ils disposent, comme base de réflexion, les six projets déposés l’année dernière dans le cadre d’un appel à idées. D’ici l’été, des urbanistes vont être consultés, ce qui permettra de définir un projet d’aménagement et une méthode de transformation de cette friche militaire. « La réflexion est guidée par les principes directeurs de ce projet urbain : la création de logements, de commerces, le respect du parc et de la trame verte, l’ouverture sur l’avenue de Toulouse et la prise en compte du passage de la 5e ligne de tramway à l’horizon 2017» indique Michaël Delafosse, adjoint à l’urbanisme. Le maire a pris l’engagement d’organiser une concertation sur le projet, associant, non seulement les habitants du quartier mais aussi l’ensemble des Montpelliérains. Elle portera sur le contenu des programmes de construction, les déplacements, l’aménagement du parc et des autres espaces publics. Cette consultation débouchera sur le choix d’un urbaniste au début de l’année 2013. Le démarrage de la transformation du site en 2014, s’effectuera en même temps que des travaux de rétention du Lantissargues.

Photo :

Le site de l’EAI compte 38 hectares dont 3 hectares ont été gardés par l’État pour réinstaller la gendarmerie.

EXERGUE

Une acquisition aussi importante que celle d’Antigone il y a 30 ans.

.........................................................................................................................
p7
Nouvelles de la ville

Actualités

Occitan

L’animal en vila, manifestacion organizada lo sèt d’abril pel plan Carles-de-Gaulle, es una jornada que los mèstres trobaràn conselhs e astúcias.
Viure plan amb son animal

Dins l’encastre de sa politica en favor de la gestion de l’animal, la Vila organiza lo sèt d’abril, pel plan Carles-de-Gaulle, l’animal en vila, una jornada dedicada als animals domètges. Creada en 2009, ten per mira d’informar e de sensibilisar los mèstres a las règlas elementàrias de civisme per viure plan ensemble. «Aquesta annada, l’accent serà mes sus la netetat, çò explica Annia Benezech, adjoncha al cònse e presidenta de la SPA. Desempuèi la creation de la Brigada netetat e incivilitats (BPI), dotze agents municipals son cargats de fi ntar la netetat, mas amai la bona utilisacion dels espacis publics pels usatgièrs ». D’efi èch, la BPI a vocacion, demest d’autras missions de fi ntar l’acampatge de las dejeccions caninas. Pròche dels pargues e jardins que i es plasent de sortir lo gos, i a 21 espacis canins desseparats per una barradura especialament reservats als gosses que i pòdon córrer e bolegar en brava libertat. Aprèp un periòde d’informacion e de sensibilisacion la BPI aplicarà, se la pedagogia basta pas, lo principi del “polluaire-pagaire” en verbalizar las incivilitats constatadas sus l’espaci public.
D’ informacions e d’animacions

De 10h cap a 18h, los servicis de la Vila : Servici comunal igièna e santat, servici Susvelhança de la via publica e de l’environament urban, servici dels Espacis verds.…, e mai las associacions : Veterinari per totes, Conselh de proteccion felina, Liga per la proteccion dels aucèls, Societat protectritz dels animals, Fenatge animal Noe, Terapia a mediacion animala, SOS natura, Societat canina de Lengadòc-Rosselhon, Gopil connexion… seràn presents suls estands per respondre a las questions o animar de talhièrs. D’animacions seràn prepausadas: conselhs en matèria d’educacion canina e felina, demonstracions, percorses d’obesissença, la plaça de l’animal dins lo fogal o son integracion. Garantir la plaça e lo benestar de l’animal de companhia dins lo respècte de las exigéncias de netetat e de securitat, preservar la vida salvatja, informar suls mejans de se parar contra los desplasers, tan d’objectius que la Vila s’es donats per que la coabitacion entre los òmes e los animals demòre tranquilla.

Informacions: www.montpellier.fr


Photo :

Aquesta jornada nos remembra los dreches de l’animal e los devers del  proprietari.


Français

L’animal en ville, manifestation organisée le 7 avril sur l’esplanade Charles-de-Gaulle, est une journée où les maîtres trouveront conseils et astuces.
Bien vivre avec son animal

Dans le cadre de sa politique en faveur de la gestion de l’animal, la Ville organise le 7 avril, sur l’esplanade Charles-de-Gaulle, L’animal en ville, une journée dédiée aux animaux domestiques. Créée en 2009, elle a pour but d’informer les maîtres et de les sensibiliser notamment aux règles élémentaires de civisme pour bien vivre ensemble. «Cette année, l’accent sera mis sur la propreté, explique Annie Bénézech, adjointe au maire et présidente de la SPA. Depuis la création de la Brigade propreté et incivilités (BPI), douze agents municipaux sont chargés de veiller à la propreté, mais aussi à la bonne utilisation des espaces publics par les usagers ». En effet, la BPI a vocation, avec d’autres missions de veiller au ramassage des déjections canines. Près des parcs et jardins où il est agréable de promener son chien, il existe 21 espaces canins séparés par une clôture spécialement réservés aux chiens qui peuvent y courir et s’y ébattre en toute liberté. Après une période d’information et de sensibilisation la BPI appliquera, si la pédagogie ne suffit pas, le principe du “pollueur-payeur” en verbalisant les incivilités constatées sur l’espace public.
Des infos et des animations

De 10h à 18h, les services de la Ville : Service communal hygiène et santé, service Surveillance de la voie publique et de l’environnement urbain, service des Espaces verts.…, ainsi que les associations : Vétérinaire pour tous, Conseil de protection féline, Ligue pour la protection des oiseaux, Société protectrice des animaux, Fourrière animale Noé, Thérapie à médiation animale, SOS nature, Société canine du Languedoc-Roussillon, Goupil connexion… seront présents sur les stands pour répondre aux questions ou animer des ateliers. Des animations seront proposées : des conseils en matière d’éducation canine et féline, des démonstrations, des parcours d’obéissance, la place de l’animal dans le foyer ou son intégration. Garantir la place et le bien-être de l’animal de compagnie dans le respect des exigences de propreté et de sécurité, préserver la vie sauvage, informer sur les moyens de se prémunir contre les désagréments, autant d’objectifs que la Ville s’est fixés afin que la cohabitation entre les hommes et les animaux demeure paisible.


Infos : www.montpellier.fr

Photo :

Cette journée nous rappelle les droits de l’animal et les devoirs du propriétaire.

.........................................................................................................................
p8
Nouvelles de la ville

Actualités
BREVES

Initiatives contre l’homophobie

Jusqu’ au 23 avril, l’association Le Refuge organise un concours destiné à récompenser des actions de lutte contre l’homophobie ou la transphobie.

Il concerne les projets associatifs initiés entre le 1er septembre 2011 et le 23 avril 2012, déjà aboutis ou s’achevant avant la fin de l’année. Le concours est doté du prix Le Refuge / Institut Randstad - Initiatives contre l’homophobie et la transphobie, d’un montant de 2 000 e et d’un prix spécial du jury de 1 000 e. Dossier de candidature et règlement sont à télécharger sur : www.le-refuge.org

Infos : 04 67 40 36 77
Balades avec l’Office de tourisme

• Le long des rives du Lez, les 15 et 22 avril et le 6 mai à 14h30, balade en segway, véhicule monoplace avec un accompagnateur encadrant, pour découvrir librement pendant 1h30 le Montpellier du XXIe siècle. Départ et retour à la Maison du Lez.
À partir de 14 ans.

• Le 3 mai à 15h, visite du quartier Port-Marianne avec une incursion dans le nouvel hôtel de ville. Départ place de la Révolution et retour à Jacques-Cœur. Pour ces deux visites, réservation obligatoire au 04 67 60 60 60 ou sur resamontpellier.com

Infos : www.ot-montpellier.fr
En avril, à la Maison de la prévention santé

• Initiation aux gestes de premiers secours avec la Croix Rouge Française, le 7 avril à 10h30. Formation gratuite.

Vaccination : nos représentations, vos représentations, où en sommes-nous ? : conférence-débat, le 12 avril à 18h30, animée par les Dr Georges Thiébaud et Anke Bourgeois. Entrée libre.

• Café des Parents : Le 21 avril à 10h : Quels rythmes de vie pour l’enfant et l’adolescent ?

Entrée libre.

• Info sur la bronchite chronique : le 20 avril de 12h à14h, le 21 avril de 10h à 12h et le 24 avril de 17h30 à 19h30.

Infos : 04 67 02 21 60

Article 1

La Ville et la Chambre de commerce et d’industrie organisent le 6e Grand Bazar, les 27 et 28 avril de 10h à 20h, entre l’Écusson et les faubourgs.
Des affaires à faire !

Avec le printemps, c’est le Grand bazar qui revient pour la 6e fois, les 27 et 28 avril de 10h à 20h. L’occasion de faire de bonnes affaires ! Cette manifestation commerciale organisée en partenariat avec la Chambre de commerce et d’industrie permet aux commerçants de déployer leurs étals sur les trottoirs entre l’écusson et les faubourgs et d’aller ainsi à la rencontre des chalands et des riverains. Le vendredi soir, des commerces seront ouverts jusqu’à 20h. Dans une ambiance festive et atypique, le Grand Bazar se décline en de nombreuses animations ambulantes avec des groupes musicaux qui viendront donner du rythme à cette manifestation. « Les précédentes éditions ont rencontré un vif succès, précise Marc Dufour, adjoint au maire délégué au développement économique et commercial. à cette occasion, on a pu constater une augmentation de la fréquentation dans les boutiques ainsi que dans le centre-ville renforcée par les vides greniers et la présence des brocanteurs ».
Des commerçants et des artistes

Des associations seront présentes lors de cette braderie populaire. Les visiteurs pourront découvrir le samedi, un marché des brocanteurs et antiquaires, place du marché aux fleurs et un marché des bouquinistes, place de la Canourgue. Un vide-ateliers d’artistes et d’artisans d’art s’installera à la Canourgue et sur le Plan-du-Palais. Sur les places Rondelet, Sainte-Anne, Saint-Roch, et la rue de l’Université, il y aura des vide-greniers. Des restaurateurs en partenariat avec la chambre régionale des d’agriculteurs proposeront des apéros.

Infos: www.montpellier.fr

Photo :

Le vendredi soir, des commerces seront ouverts jusqu’à 20h.


Article 2

Hôtel de ville. L’Office de tourisme propose des visites guidées quatre fois par mois. Les premières se déroulent les 12 et 26 avril.
Découvrez la mairie

Une heure de visite pour découvrir l’hôtel de ville sous toutes ses facettes, du parvis aux jardins, voilà ce que propose l’Office de tourisme quatre fois par mois. Les 12 et 26 avril à 17h30 et à 18h30, vous pourrez découvrir l’intérieur de ce bâtiment emblématique et admirer l’architecture contemporaine de Jean Nouvel et de François Fontès. «La nouvelle mairie décline les préceptes des architectures méditerranéennes, qui jouent largement avec la relation intérieur/extérieur, avec le climat, l’environnement et surtout avec l’espace et la lumière », explique François Fontès. Vous aurez la possibilité d’accéder aux différents patios et aux salles des rencontres et du Conseil municipal, dont les plafonds sont ornés des œuvres photographiques du plasticien Alain Fleischer. Les visites au tarif de 5 Ä s’effectuent par groupe de 20 personnes. Réservation auprès de l’Office de tourisme au 04 67 60 60 60 ou sur le site resamontpellier.com.

Infos: www.ot-montpellier.fr

Photo :

Ce parallélépipède de 90 m de long, 50 m de large et 40 m de haut, est habillé d’aluminium bleu.

.........................................................................................................................

p9
Nouvelles de la ville

Actualités
Article 1

Construction. La Ville confirme son engagement en faveur de l’égalité d’accès au logement.

2 500 logements par an

«Avec 21,68 % de logements locatifs sociaux, votre commune dispose d’un taux supérieur au seuil de 20 % imposé par la loi SRU » écrit Claude Baland, préfet de l’Hérault, dans une lettre adressée à Hélène Mandroux, suite à l’inventaire des logements sociaux établi au 1er janvier 2011 par les services de l’Etat. Montpellier attire chaque jour près de 10 habitants, soit 4000 nouveaux Montpelliérains par an. Cette croissance entraîne des besoins en logement sociaux et en logements privés locatifs ou en accession à la propriété. Cette forte demande pourrait générer de la spéculation, créer une situation de pénurie et d’augmentation des prix du marché ou de spécialisation des produits, les réservant à certaines catégories sociales. Mais afin de contribuer à l’égalité de l’accès au logement, la Ville a choisi d’accompagner ces évolutions démographiques en veillant à l’application, dans chacune des ZAC de son territoire, de la règle dite des trois tiers : 1/3 de logements sociaux, 1/3 de logements libres, 1/3 de logements intermédiaires-accession aidée. Ainsi 48% des logements sont produits par an dans les ZAC, conformément aux objectifs de mixité sociale et urbaine mais aussi de développement durable. Depuis 2004, près de 2 500 logements sont créés chaque année. Cette politique foncière et d’aménagement développée par la Ville contribue à anticiper la demande de logements de demain.

Photo :

Le Maguelone, une résidence de 39 logements locatifs sociaux située rue Chaptal.


Article 2

Modification du Plan Local d’urbanisme (PLU). Une enquête publique est ouverte du 10 avril au 11 mai.

Avis d’enquête publique

Le plan local d’urbanisme est le principal document de planification de l’urbanisme au niveau communal. Il remplace le plan d’occupation des sols depuis la loi dite loi SRU, relative à la solidarité et au renouvellement urbains du 13 décembre 2000. Le maire a ordonné l’ouverture, le 12 mars d’une enquête publique sur le projet de modification du plan local d’urbanisme, du mardi 10 avril au vendredi 11 mai inclus. Les pièces du dossier et un registre d’enquête seront déposés à la mairie, salle d’enquête publique, du lundi au vendredi inclus, sauf jours fériés et jours de fermeture exceptionnelle de la mairie, de 8h30 à 12h et de 13h30 à 17h. Chacun pourra prendre connaissance du dossier et consigner ses observations sur le registre d’enquête. Louis Bessière, fonctionnaire du ministère de l’Economie et des finances, a été désigné en qualité de Commissaire enquêteur. Il se tiendra à la disposition du public à la mairie, les 10 avril de 9h à 12h, 26 avril de 15h à 18h et 11 mai de 14h à 17h. Le public pourra lui adresser ses observations en écrivant à Monsieur le Commissaire enquêteur, Mairie de Montpellier, Enquête publique-modification du PLU, 1 place Georges-Frêche (34267) Montpellier cedex 2, et aussi recueillir toutes informations utiles sur le projet de modification du PLU auprès de la direction aménagement programmation (DAP) aux heures d’ouverture. Dès leur remise à la Ville, le rapport et les conclusions motivées du Commissaire enquêteur seront tenus à la disposition du public à la mairie de Montpellier à la DAP. À l’issue de l’enquête publique, le Conseil municipal sera compétent pour approuver le projet de modification du PLU.


BREVES

  1   2   3   4   5   6   7   8   9   ...   12

similaire:

Montpellier notre ville / n° 367 • avril 2012 iconMontpellier notre ville / n° 365 • février 2012
«Son caractère de ville méditerranéenne, médiévale, mais néanmoins moderne et jeune» a également séduit le New York Times sensible...

Montpellier notre ville / n° 367 • avril 2012 iconLa commission accessibilité de l’union des aveugles vous propose...
«Montpellier notre ville». En page 2 de ce document un sommaire a été créé pour faciliter l’accès aux différents articles du journal....

Montpellier notre ville / n° 367 • avril 2012 iconLa commission accessibilité de l’union des aveugles vous propose...
«Montpellier notre ville». En page 2 de ce document un sommaire a été créé pour faciliter l’accès aux différents articles du journal....

Montpellier notre ville / n° 367 • avril 2012 iconMontpellier notre ville / n ° 3

Montpellier notre ville / n° 367 • avril 2012 iconMontpellier notre ville / n ° 3

Montpellier notre ville / n° 367 • avril 2012 iconMontpellier notre ville / n ° 358

Montpellier notre ville / n° 367 • avril 2012 iconMontpellier notre ville / n° 362 • novembre 2011

Montpellier notre ville / n° 367 • avril 2012 iconLa signature de ce pacte marque justement notre volonté d’aller plus loin dans cette démarche
«Ivry +2° et +4°» qui permettront d’orienter notre plu mais aussi les autres politiques de notre ville

Montpellier notre ville / n° 367 • avril 2012 iconAction publique tranquillité publique, faciliter la vie des riverains...
...

Montpellier notre ville / n° 367 • avril 2012 iconLa Panacée: Ouverture du centrede culture contemporaine de Montpellier
«oui». Vincent et Bruno se sont mariés, le 29 mai, à l’Hôtel de Ville de Montpellier, inaugurant la toute nouvelle loi du mariage...






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
e.20-bal.com