Cours en ligne





télécharger 270.41 Kb.
titreCours en ligne
page1/10
date de publication08.10.2017
taille270.41 Kb.
typeCours
e.20-bal.com > Biología > Cours
  1   2   3   4   5   6   7   8   9   10

Université de Mons-Hainaut

Psychologie de l’éducation

Christian Depover

Année académique 2007-2008

Psychologie de l’éducation


Université de Mons-Hainaut 1

Psychologie de l’éducation 1

Christian Depover 1

Année académique 2007-2008 1

Psychologie de l’éducation 2

Introduction : Les modèles d'apprentissage 4

Partie I : Le behaviorisme 7

Objectifs 7

Concepts clés 7

Partie II : Le néo-béhaviorisme 14

Objectifs 14

Concepts clés 14

Partie III : Le modèle gestaltiste 22

Objectifs 22

Concepts clés 22

Partie IV : Le cognitivisme 25

Objectifs 25

Introduction 25

Partie IV.1 : Modèle centré sur le traitement de l'information 27

Objectifs 27

Concepts clés 27

Partie IV.2 : Le constructivisme 36

Objectifs 36

Concepts clés 36

Illustration 37

Partie IV.3 : Le cognitivisme pédagogique 39

Objectifs 39

Concepts clés 39

Partie IV.4 : Quelques concepts clés issus du modèle cognitiviste 42

Objectifs 42

Concepts clés 42

Partie V : Le néo-cognitivisme 46

Objectifs 46

Concepts clés 46

Illustration 49

Partie VI : La pédagogie de maîtrise 53

Objectifs 53

Concepts clés 53

Partie VII : L'apprentissage social 57

Objectifs 57

Concepts clés 57

Objectifs généraux

Décrire les principaux modèles d’apprentissage en mettant en évidence les hypothèses sur lesquelles ils reposent, la conception de l’apprentissage qu’ils véhiculent et les principes qu’ils fournissent pour analyser ou concevoir une action de formation.

Mettre en évidence et expliciter les liens qui existent entre les différents modèles d’apprentissage.

Analyser une action de formation ou une situation d’apprentissage en fonction d’un ou plusieurs modèles d’apprentissage.

Cours en ligne

Une version en ligne de ce cours est disponible sur le site de l’Unité de Technologie de l’Education (www.umh.ac.be/ute). Cette version comporte de nombreux exercices autocorrigés que l’étudiant pourra mettre à profit pour vérifier sa bonne compréhension des notions.

Introduction : Les modèles d'apprentissage


En sciences humaines, la connaissance que l'on a des phénomènes n'a pas la valeur universelle qui caractérise les sciences exactes. Tout fait même démontré à travers des méthodes d'investigation rigoureuse n'a de sens qu'à travers l'interprétation qu'il recevra à l'intérieur d'un système structuré de connaissances que l'on désigne habituellement par le terme modèle.

C'est ainsi que le développement des sciences humaines a été jalonné par l'émergence de différents modèles qui ont abordé les phénomènes selon des points de vue particuliers en mettant en œuvre des méthodes d'investigations spécifiques.

En particulier dans le domaine qui nous intéresse ici qui est celui de l'apprentissage, différents modèles ont été proposés pour expliquer la manière dont un individu acquière des connaissances.

Le concept de modèle que nous utiliserons ici rejoint celui souvent utilisé de théorie. On parle habituellement des théories de l'apprentissage pour désigner un ensemble de lois ou de principes qui décrivent la manière dont l'apprentissage se déroule. Bien que cette définition puisse aussi être appliquée à la notion de modèle, ce dernier terme renferme en plus une référence à la relativité des choses.

Un modèle est un système d'explication d'une réalité qui repose sur certains présupposés, certaines hypothèses. Par exemple, l'idée que l'apprentissage implique une construction active de la part du sujet qui apprend a donné lieu à une appréhension radicalement différente des phénomènes d'apprentissage et a engendré la naissance de nouveaux modèles qui tranchaient radicalement par rapport à la manière dont l'apprentissage était compris jusqu'alors.

Comme nous venons de le souligner, la connaissance des modèles d'apprentissage nous aide à comprendre comment se déroule l'apprentissage mais elle nous permet également de concevoir des dispositifs de formation plus cohérents et plus efficaces.

Les modèles d'apprentissage dont nous traiterons dans cette unité concernent ce qu'on pourrait appeler l'ère moderne des théories de l'apprentissage. Ainsi, les premiers travaux auxquels nous ferrons référence remontent au début du 20ème siècle.

Sans nier l'apport des grands philosophes de l'antiquité comme Platon ou Socrates ou encore des théoriciens de la pédagogie du 18ème et 19ème siècles tels que Coménius, Rousseau, Pestalozzi et plus récemment de l' "école nouvelle" (Dewey, Montessori, Decroly), nous considérerons que ces travaux, malgré l'impact qu'ils ont pu avoir sur les conceptions pédagogiques en vigueur à l'époque, ne conduisent pas à un ensemble de connaissances constituées sous la forme d'un modèle.

Dans le cadre d'une première approche, on peut considérer que les cinq grands modèles que nous étudierons dans cette unité (gestaltisme, behaviorisme, néo-behaviorisme, cognitivisme et néo-cognitivisme) se structurent selon les principes décrits par la figure 1.

Ainsi, pour expliquer l'apprentissage on peut faire appel à deux catégories de facteurs : des facteurs internes à l'individu et des facteurs externes principalement issus de l'environnement ou du milieu.

Le début du 20ème siècle a été marqué par une tension entre deux approches. La première issues des travaux des chercheurs américains Watson et Thorndike et du chercheur soviétique Pavlov est connue sous l'appellation Béhaviorisme traduite en français par le terme comportementalisme qui souligne l'intérêt de ces chercheurs pour l'étude du comportement. La seconde trouve sa source dans les travaux de chercheurs allemands (Wertheimer, Kohler, Kofka) qui, à partir de leurs expériences sur la perception, ont mis en évidence un certain nombre de principes qui régissent l'apprentissage humain.

Par la suite ces deux modèles ont évolué. L'un se radicalisant sous l'impulsion de Skinner pour aboutir à ce que l'on a coutume d'appeler le néo-behaviorisme et l'autre donnant naissance à un courant connu sous le nom de cognitivisme qui continue aujourd'hui encore à influencer les recherches dans le domaine.

La perspective cognitiviste en se développant à intégrer de nouveaux aspects tels que l'importance de la culture ou des autres individus (approche socioculturelle) dans l'apprentissage (socioconstructivisme).



Figure 1: Structuration des principaux modèles d'apprentissage



  1   2   3   4   5   6   7   8   9   10

similaire:

Cours en ligne iconCours par téléphone de 30 mn avec le Formateur
«Internet» qui héberge les cours multimédia en ligne et accessible par un code confidentiel

Cours en ligne iconCours en ligne domaine forestier

Cours en ligne iconCours en ligne sur ingenium unicaen fr

Cours en ligne iconRéfléchir à la production et à l’utilisation de ressources pédagogiques en ligne avec ses élèves
«Mooc» produit est destiné à être mis en ligne sur le site Melchior, visité annuellement par plus de 700000 internautes !

Cours en ligne iconDiscours de soutenance prononcé à l’occasion de la soutenance de
«Les prestations financières en ligne». Cette thèse approfondit la réflexion engagée dans le cadre de mon mémoire de dea ‘’les services...

Cours en ligne iconRésumé : L’analyse des sites web des principaux cavistes en ligne...

Cours en ligne iconRésumé : Au cours de cette communication, nous souhaitons montrer...
...

Cours en ligne iconCourse en durée (Niveau 3)
«village occitan», grandit le quartier Andromède qui présente une ligne architecturale contemporaine sur deux cents hectares en cours...

Cours en ligne iconCharte de signature des publications scientifiques
«mono-ligne»avec une structure hiérarchique descendante, qui est le standard international. IL reflète la notion d’umr en matérialisant...

Cours en ligne iconCours Economie du travail (agrégation en ligne) cm «économie appliquée...
«économie appliquée et traitement des données» Niveau école doctorale, Université de Rennes 1, en 2009






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
e.20-bal.com